Eluard

3176 mots 13 pages
Eugène Émile Paul Grindel dit Paul Éluard est un poète français né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952. C'est en 1917 à l’âge de vingt et un ans qu'il choisit le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhère au dadaïsme et devient l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée. Il est connu également sous les noms de plume de Didier Desroches et de Brun1.

Sommaire [masquer] 1 Biographie 1.1 Gala et la naissance du surréalisme (1917-1930) 1.2 Nusch et le combat pour la liberté (1931-1946) 1.3 Dominique et l'engagement pour la paix (1947-1952) 2 L'Œuvre 2.1 Exaltation de l'expérience amoureuse 2.2 Libérer le langage pour changer la vie 2.3 Une poésie engagée 3 Hommage 4 Œuvres 4.1 Poèmes 4.2 Œuvres complètes 4.3 Divers 4.4 Correspondance 4.5 Bibliographie 4.6 Notes 5 Voir aussi 5.1 Articles connexes 5.2 Liens externes

Biographie[modifier] Gala et la naissance du surréalisme (1917-1930)[modifier] Le père d'Éluard, Clément Eugène Grindel, est comptable lorsque naît son fils mais ouvre peu après 1900 un bureau d'agence immobilière. Sa mère, Jeanne-Marie Cousin, est couturière. Vers 1908 la famille s'installe à Paris, rue Louis-Blanc. Éluard fréquente l'école communale de Saint-Denis, celle d'Aulnay-sous-Bois puis entre comme boursier à l'école supérieure Colbert. Il obtient en 1912 son brevet et en juillet part se reposer, sa santé apparaissant fragile, avec sa mère, à Glion, en Suisse. Une grave crise hémoptysique l'oblige à prolonger son séjour et il est alors contraint, à l'âge de seize ans, d'interrompre ses études, car atteint de tuberculose. Il reste hospitalisé jusqu'en février 1914 au sanatorium de Clavadel, près de Davos2. Il y rencontre une jeune russe de son âge en exil Helena Diakonova qu'il surnomme Gala. La forte personnalité, l'impétuosité, l' esprit de décision, la grande culture de la jeune

en relation

  • Eluard
    2127 mots | 9 pages
  • Eluard
    2758 mots | 12 pages
  • Eluard
    1599 mots | 7 pages
  • Eluard
    1362 mots | 6 pages
  • Eluard
    296 mots | 2 pages
  • Eluard
    468 mots | 2 pages
  • Eluard
    3463 mots | 14 pages
  • Eluard
    1688 mots | 7 pages
  • Eluard
    1920 mots | 8 pages
  • Eluard
    2630 mots | 11 pages