Emile zola: germinal

1065 mots 5 pages
Alors, je veux vous presenter le roman d' Emile
Zola, qui l'a publié en dix-huit cent quatre-vingt-cinq (1885).
Au livre l'auteur montre la vie misérable des mineurs au nord de la France à la fin du neuvième siècle. Aussi, Zola nous presente une personne idéaliste qui lutte contre les puissants.
Cette personne jeune s'appelle Etienne. Il obtient un emploi dans la mine et fait la connaissance de la famille
Maheu, qui travaille aussi dans ce métier. Quelques semaines après Etienne habite chez leur parce qu'il est amoureux de
Catherine Maheu et elle de lui.
À ce temps il y a une crise économique et les puissants veulent réduire le déjà petit salaire. Comme ça Etienne appelle les autres mineurs à une grève et les dirige.
Quand ils n'ont pas de succès, ils vont à la ville Montsou pour parler avec les puissants, mais le militaire les arrête. Quand les mineurs ne veulent pas abandonner, on en tue quelques personnes. Ils ont perdu.
À la fin il y a un attentat sur la mine, parce que les puissants ont appellé des mineurs de la Belgique. Quand Etienne est sauvé tout juste, il quitte le village.
Finallement, je pense qu'Emile Zola veut nous dire qu'on doit battre pour une chose, mais on peut perdre. C'est le plus important qu'on l'a essayé. Qui bat peut perdre, qui ne bat pas à déjà perdu. publier veröffentlichen réduire senken un mineur ein Bergarbeiter un salaire ein Lohn idéaliste idealistisch une grève ein Streik les puissants die Machthaber un attentat ein Attentat obtenir erhalten tout juste knapp une crise économique eine Wirtschaftskrise
Dans la plaine rase, sous la nuit sans étoiles, d'une obscurité et d'une épaisseur d'encre, un homme suivait seul la grande route de Marchiennes à Montsou, dix kilomètres de pavé coupant tout droit, à travers les champs de betteraves. Devant lui, il ne voyait même pas le sol noir, et il n'avait la sensation de l'immense horizon plat que par les souffles du vent de mars, des rafales larges comme sur

en relation

  • Emile zola germinal
    1053 mots | 5 pages
  • Emile Zola Germinal
    377 mots | 2 pages
  • Emile Zola, Germinal
    586 mots | 3 pages
  • Commentaire de germinal, emile zola
    1184 mots | 5 pages
  • Introduction Germinal Emile Zola
    294 mots | 2 pages
  • Emile zola, germinal, incipit
    857 mots | 4 pages
  • Commentaire germinal de emile zola
    661 mots | 3 pages
  • Emile zola, germinal, 1884
    578 mots | 3 pages
  • Germinal Emile Zola 1885
    923 mots | 4 pages
  • Emile zola, germinal
    417 mots | 2 pages