Emile zola

580 mots 3 pages
Émile Zola, né à Paris le 2 avril 1840 et mort dans la même ville le 29 septembre 1902, est un écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme.

C’est l'un des romanciers français les plus populaires1, l'un des plus publiés, traduits et commentés au monde. Ses romans ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévisionN 1. Sa vie et son œuvre ont fait l'objet de nombreuses études historiques. Sur le plan littéraire, il est principalement connu pour Les Rougon-Macquart, fresque romanesque en vingt volumes dépeignant la société française sous le Second Empire et qui met en scène la trajectoire de la famille des Rougon-Macquart, à travers ses différentes générations et dont chacun des représentants d'une époque et d'une génération particulière fait l'objet d'un roman.

Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J’Accuse…! » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres dans la même année.

La vie de bohème (1858 - 1862)[modifier]

Émile Zola quitte Aix en 1858 et rejoint sa mère à Paris, pour y vivre dans de modestes conditions, espérant trouver le succès. Mais petit à petit, Zola se constitue un petit cercle d'amis, majoritairement aixois d'origineN 3. Installé à Paris, il complète sa culture humaniste en lisant Molière, Montaigne et Shakespeare, mais pas encore Balzac qui ne l'inspirera que plus tardivement. Il est aussi influencé par des auteurs contemporains, comme Jules Michelet, source de ses inspirations scientifiques et médicalesN 4.

Émile Zola est recalé par deux fois au baccalauréat ès sciences en 1859. Ces échecs marquent profondément le jeune homme qui désespère d'avoir déçu sa mère. Il est aussi conscient d'aller au-devant de graves difficultés matérielles, sans diplôme et sans formation.

C'est une période où le jeune homme s'éveille à la vie

en relation

  • Emile zola
    14719 mots | 59 pages
  • Emile zola
    648 mots | 3 pages
  • Emile zola
    600 mots | 3 pages
  • Emile Zola
    2781 mots | 12 pages
  • Émile zola
    1617 mots | 7 pages
  • Emile zola
    1048 mots | 5 pages
  • Emile zola
    1752 mots | 8 pages
  • Emile zola
    571 mots | 3 pages
  • Emile zola
    1785 mots | 8 pages
  • Émile zola
    665 mots | 3 pages