Emile zola

1752 mots 8 pages
Biographie de Emile Zola
Sa famille était originaire de Zara, en Dalmatie. L’arrière grand-père d’Emile Zola, Antoine était capitaine des Fauté, au service de la république de Venise. Son fils Demenius-Charles, s’est épris de Nicoletta Bondioli, jeune fille grecque de Corfou, et de cette union est né le 8 août 1795, à Venise, François Zola le père d’Emile.

Emile-Edouard-Charles-Antoine nait le 2 avril 1840 à Paris à 11 heures au 4è du 10 rue Saint Joseph, meublé perdu, entre le sentier et la rue Montmartre. Son père est ingénieur des travaux publics (il travaille à la construction du canal qui portera plus tard son nom) et d’Emilie Aubert dont les parents étaient des artisans beaucerons. Il est baptisé le 30 avril. Emile Zola est mis en nourrice, à Dourdan, pendant 2 années. A deux ans, Emile fait une fièvre cérébrale. Les sangsues ne prennent pas. On craint pour sa vie. Et puis, il se remet à trotter. A 3 ans, il est toujours pâle, fluet et de formes féminines.
La famille Zola s’installe à Aix en Provence en 1843 ; François ayant signé avec la municipalité d’Aix-en-Provence, un traité déclarant d’utilité public la construction d’un barrage et d’un canal d’adduction d’eau potable. Ils s’installent cours St Anne, puis, bientôt dans la propre maison de famille de Thiers. Cette ville, Zola l’évoquera dans son œuvre sous le nom de Plassans.

Emile mène la vie d’un enfant gâté. A quatre ans, Emile court dans le jardin, sa santé se porte mieux. Il a trouvé son vrai pays.

Le 3 avril 1845, à Marseille, un domestique arabe fut chassé par la famille. Emilie Zola s’inquiétant de la mauvaise santé d’Emile en chercha en vain les causes. Quand elle surpris le jeune Arabe qui se livrait à des attouchements sur son jeune maître. Un rapport de police fait foi du fait.
Il revient à Paris pour une année en 1846 : son père était en instance pour obtenir une ordonnance royale nécessaire pour ses travaux, qu’il obtiendra à l’automne 1846. L’enfant sauvage devient alors

en relation

  • Emile zola
    14719 mots | 59 pages
  • Emile zola
    648 mots | 3 pages
  • Emile zola
    600 mots | 3 pages
  • Emile Zola
    2781 mots | 12 pages
  • Émile zola
    1617 mots | 7 pages
  • Emile zola
    1048 mots | 5 pages
  • Emile zola
    571 mots | 3 pages
  • Emile zola
    1785 mots | 8 pages
  • Émile zola
    665 mots | 3 pages
  • Emile zola
    580 mots | 3 pages