Emile zola

Pages: 2 (275 mots) Publié le: 15 février 2012
a carrière
Né à Paris en 1840, fils d'un italien naturalisé, Emile Zola fait ses études à Aix-en-Provence puis à Paris. Après un échec au baccalauréat(1859), il entre à la librairie Hachette pour ficeler des paquets, se fait remarquer par son intelligence et se voit confier le service de la publicité. Le succèsde ses premiers écrits d'inspiration romantique, le lance dans le journalisme avec des feuilletons et des articles virulents, en faveur des Manets (MesHaines, 1866).Admirateur des Goncourt et séduit par les idées de Taine et de Claude Bernard, il évolue assez vite vers le réalisme et même le "naturalisme" qui semanifeste déjà dans Thérèse Raquin (1867) et Madeleine Férat (1868) dix ans avant qu'il n'en expose la doctrine. Dès 1868, il trace le plan d'ensemble du cycledes Rougon-Macquart et, à partir de 1871, au prix d'un labeur régulier, il va publier à la cadence moyenne d'un roman par an les 20 livres de cette "histoirenaturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire". C'est à partir du 7ème volume, L'Assommoir (1877), que le succès, dû au scandale, le rendcélèbre.Autour de Zola se groupent alors les écrivains de l'école naturaliste (1881). Désormais, chacun de ses livres est un événement littéraire : il obtient son plusgrand triomphe avec Germinal (1885). Sans se laisser émouvoir par la défection de quelques disciples qui protestent contre l'outrance du naturalisme(Manifeste des Cinq, 1888), Zola termine en 1893 la série des Rougon-Macquart et publie aussitôt les Trois villes : Lourdes (1894), Rome (1896), Paris (1897).
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Emile zola
  • Emile zola
  • Emile zola
  • Emile zola
  • Emile zola
  • Emile Zola
  • Emile zola
  • Emile zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !