Emile

Pages: 28 (6932 mots) Publié le: 22 février 2011
« Rire est le propre de l’homme »

I. « Rire est le propre de l’homme » : signification et origine
Que signifie cette phrase ?


Amis lecteurs qui ce livre lisez
Dépouillez-vous de toute affection,
Et le lisant ne vous scandalisez.
Il ne contient mal ne infection.
Vrai est qu’ici peu de perfection
Vous apprendrez, sinon en cas de rire :
Autre argument ne peut mon cœurélire.
Voyant le deuil, qui vous mine et vous consomme,
Mieux est de rire que de larmes écrire.
Pource que rire est le propre de l’homme



Voici le texte dont cette phrase est issue :

Amis lecteurs qui lisez ce livre, dépouillez-vous de toute passion et ne soyez pas scandalisés en le lisant.
Il ne contient ni mal ni corruption ; il est vrai que vous n’y trouverez guère de perfection,sauf en matière de rire ; mon cœur ne peut choisir d’autre sujet à la vue du chagrin qui vous mine et vous consume.
Il vaut mieux traiter du rire que des larmes, parce que rire est le propre de l’homme.

Trad. G. Demerson

Traduction :

Quelles informations le texte donne-t-il sur lui-même ?
Le texte se trouve au début du livre (avertissement), l’auteur y explique son intention (faire rire)et se justifie quant à l’imperfection du livre.
Que pouvez-vous deviner de l’auteur et de son but ?
Faire rire pcq les gens ne rient pas assez & que rire est le propre de l’homme.
II. De quoi rit-on ?

Introduction
Qu’est-ce qui vous fait rire ?

Peut-on rire de tout ? Si non, de quoi ne peut-on pas rire ? Pourquoi ?

De quoi se moquent les humoristes ?

III. La dénonciation de lasociété par le rire à travers les âges
Premier document
La vieille qui oint la paume au chevalier

Je vais vous conter l’histoire d’une vieille pour vous réjouir. Elle avait deux vaches, ai-je lu. Un jour, ces vaches s’échappèrent ; le prévôt, les ayant trouvées, les fait mener dans sa maison. Quand la bonne femme l’apprend, elle s’en va sans plus attendre pour le prier de les lui rendre.« Par ma foi, dit-il, belle vieille, payez-moi d’abord votre écot de beaux deniers moisis en pot. » La bonne femme s’en retourne, triste et marrie, la tête basse. Rencontrant Hersant sa voisine, elle lui confie ses ennuis. Hersant lui nomme un chevalier : il faut qu’elle aille le trouver, qu’elle lui parle poliment, qu’elle soit raisonnable et sage ; si elle lui graisse la paume, elle sera quitte etpourra ravoir ses vaches sans amende. La vieille n’entend pas malice ; elle prend un morceau de lard, va tout droit chez le chevalier.
Il était devant sa maison et tenait les mains sur ses reins. La vieille arrive par-derrière, de son lard lui frotte la paume. Quand il sent sa paume graissée, il jette les yeux sur la femme : « Bonne vieille, que fais-tu là ? –Pour Dieu, sire, pardonnez-moi. On m’adit d’aller vous trouver afin de vous graisser la paume : ainsi je pourrais être quitte et récupérer mes deux vaches. – Celle qui t’a dit de le faire entendait la chose autrement ; cependant, tu n’y perdras rien. Je te ferai rendre tes vaches et tu auras l’herbe d’un pré. »
L’histoire que j’ai racontée vise les riches haut placés qui sont menteurs et déloyaux. Tout ce qu’ils savent, ce qu’ilsdisent, ils le vendent au plus offrant. Ils se moquent de la justice ; rapiner est leur seul souci. Au pauvre on fait droit mais s’il donne.

Fabliaux, Éd. Gallimard / « Folio », trad. G. Rouger, 1978

Que dénonce ce texte ?

la justice, différente pour chacun

De quand date-t-il approximativement ?

Moyen âge (XIIIe-XIVe siècles)

Deuxième document
ChansonSa grandeur éblouitl’histoire.Quinze ans, il futLe dieu que traînait la victoireSur un affûtL’Europe sous la loi guerrière Se débattit. –Toi, son singe, marche derrière,Petit, petit.Napoléon dans la bataille,Grave et serein,Guidait à travers la mitrailleL’aigle d’airain.Il entra sur le pont d’Arcole,Il en sortit. –Voici de l’or, viens, pille et vole,Petit, petitBerlin, Vienne, étaient ses maîtresses ;Il les forçait,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Emile
  • Emile
  • Émile
  • Emile
  • Emile
  • emile zola
  • Emile zola
  • Emile zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !