Emile

6932 mots 28 pages
« Rire est le propre de l’homme »

I. « Rire est le propre de l’homme » : signification et origine
Que signifie cette phrase ?

Amis lecteurs qui ce livre lisez Dépouillez-vous de toute affection, Et le lisant ne vous scandalisez. Il ne contient mal ne infection. Vrai est qu’ici peu de perfection Vous apprendrez, sinon en cas de rire : Autre argument ne peut mon cœur élire. Voyant le deuil, qui vous mine et vous consomme, Mieux est de rire que de larmes écrire. Pource que rire est le propre de l’homme

Voici le texte dont cette phrase est issue :

Amis lecteurs qui lisez ce livre, dépouillez-vous de toute passion et ne soyez pas scandalisés en le lisant.
Il ne contient ni mal ni corruption ; il est vrai que vous n’y trouverez guère de perfection, sauf en matière de rire ; mon cœur ne peut choisir d’autre sujet à la vue du chagrin qui vous mine et vous consume.
Il vaut mieux traiter du rire que des larmes, parce que rire est le propre de l’homme.

Trad. G. Demerson

Traduction :

Quelles informations le texte donne-t-il sur lui-même ?
Le texte se trouve au début du livre (avertissement), l’auteur y explique son intention (faire rire) et se justifie quant à l’imperfection du livre.
Que pouvez-vous deviner de l’auteur et de son but ?
Faire rire pcq les gens ne rient pas assez & que rire est le propre de l’homme.
II. De quoi rit-on ?

Introduction
Qu’est-ce qui vous fait rire ?

Peut-on rire de tout ? Si non, de quoi ne peut-on pas rire ? Pourquoi ?

De quoi se moquent les humoristes ?

III. La dénonciation de la société par le rire à travers les âges
Premier document
La vieille qui oint la paume au chevalier

Je vais vous conter l’histoire d’une vieille pour vous réjouir. Elle avait deux vaches, ai-je lu. Un jour, ces vaches s’échappèrent ; le prévôt, les ayant trouvées, les fait mener dans sa maison. Quand la bonne femme l’apprend, elle s’en va sans plus attendre pour le prier de les lui rendre. «

en relation

  • Emile
    852 mots | 4 pages
  • Emile
    7204 mots | 29 pages
  • Emile
    441 mots | 2 pages
  • Emile
    1054 mots | 5 pages
  • Émile
    63134 mots | 253 pages
  • Emile ou de l'éducation
    3062 mots | 13 pages
  • Émile ou de l'éducation
    2457 mots | 10 pages
  • Émile guillaumin
    823 mots | 4 pages
  • Emile rousseau
    19187 mots | 77 pages
  • Emile zola
    14719 mots | 59 pages