En afrique, on pleure la mort d’un vieillard plus que la mort d’un nouveau-né. le vieillard constituait une somme d’expériences qui pouvait profiter au reste de la tribu, tandis que le nouveau-né, n’ayant pas vécu, n’a

1609 mots 7 pages
En Afrique, on pleure la mort d’un vieillard plus que la mort d’un nouveau-né. Le vieillard constituait une somme d’expériences qui pouvait profiter au reste de la tribu, tandis que le nouveau-né, n’ayant pas vécu, n’a même pas conscience de sa mort. En Europe, on pleure le nouveau-né, car on se dit qu’il aurait sûrement accompli des choses fabuleuses, s’il avait vécu. On porte par contre peu d’attention à la mort du vieillard. De toute façon, il avait déjà profité de la vie. Bernard Werber

AVS. Ces trois lettres, signifient assurance-vieillesse et survivants, et représentent un enjeu majeur pour la Suisse et pour les pays développés à la population vieillissante. En effet, la durée de vie ne cesse d’augmenter, et les actifs réalisent que les cotisations pour la retraite deviennent de plus en plus chères. En Afrique, la problématique est toute autre. La société compte sur ses anciens pour apporter savoir et expérience aux plus jeunes. Les séniors y sont prééminents et respectés. Par contre en Europe, on se demande ce qu’il faut faire de ces personnes âgées qui ont besoin de tant d’argent pour vivre dignement. Ce paradoxe reflète bien ce que dit Bernard Werber : « En Afrique, on pleure la mort d’un vieillard plus que la mort d’un nouveau-né. Le vieillard constituait une somme d’expériences qui pouvait profiter au reste de la tribu, tandis que le nouveau-né, n’ayant pas vécu, n’a même pas conscience de sa mort. En Europe, on pleure le nouveau-né, car on se dit qu’il aurait sûrement accompli des choses fabuleuses, s’il avait vécu. On porte par contre peu d’attention à la mort du vieillard. De toute façon, il avait déjà profité de la vie. » Dans cette citation, la notion d’expérience indique le savoir accumulé durant la vie. Bernard Werber fait allusion à la problématique des transmissions dans deux types de sociétés bien différentes l’une de l’autre. Il y a l’Afrique

en relation

  • Voyagevoyage
    1265 mots | 6 pages
  • Yasmina Khadra L quation africaine
    93704 mots | 375 pages
  • Rome
    106073 mots | 425 pages
  • Tribaliques de Henri Lopes
    128395 mots | 514 pages
  • voyage celine
    186071 mots | 745 pages
  • Rien
    234670 mots | 939 pages
  • lombre en feu
    152756 mots | 612 pages
  • la cité de verre
    126541 mots | 507 pages
  • Céline Voyage au bout de la nuit
    181368 mots | 726 pages
  • Celine Voyage_au_bout_de_la_nuit
    178829 mots | 716 pages