En quel sens peut-on dire que l'homme est un être dénaturé ?

Pages: 3 (607 mots) Publié le: 16 novembre 2012
En quels sens peut-on dire de l’homme qu’il est un être dénaturé ?


La question présuppose que l’homme a eu une nature, a vécu dans un état naturel et qu’il s’en est éloigné. Il faut donccomprendre quelle serait cette nature et comment ou par quoi elle serait niée.
Il faut aussi se demander si un état primitif a existé et si l’homme a une nature
Le terme « dénaturé » comporte aussi uneconnotation péjorative et suppose que cette perversion de l’état originel de l’homme ne lui serait pas favorable.

Les récits de Christophe Colomb ou des grands voyageurs comme Bougainville décriventdes hommes qui semblent vivre dans un état plus en harmonie avec la nature que les sociétés monarchiques européennes. Les penseurs ont supposé que l’homme évoluait d’un état primitif proche de lanature jusqu’à des états extrêmement civilisés dont les règles morales, les conventions devenaient des artifices contraires aux vrais besoins de l’homme. On a supposé que la culture avait dénaturél’homme.

Le passage de l’état de nature à l’état social pourrait dénaturer l’homme. En l’absence de règles sociales et morales établies, l’homme n’obéit qu’à ses propres droits naturels. Il défend sa viepar tous les moyens et fait ce qui est en son pouvoir sans se soucier des autres. Il peut user de violence pour satisfaire ses intérêts immédiats. La société impose des règles, l’homme perd sa liberténaturelle pour obéir aux lois qui rendent possibles la coexistence des hommes entre eux. Hobbes.

La civilisation réclame une maîtrise des pulsions et des désirs immédiats. L’homme passe del’égoïsme à la solidarité, au partage, au respect de l’autre. Cette maîtrise peut être ressentie comme une perte de liberté. Les jeunes enfants doivent apprendre le contrôle d’eux-mêmes. Ils intériorisent lesinterdits. Ils subissent des contraintes pour s’adapter au rythme social. Ils doivent dépasser le principe de plaisir pour intégrer le principe de réalité. Freud

Les dysfonctionnements de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dans quel sens peut on dire que l'homme n'est pas un être naturel
  • En quel sens peut-on dire que l'homme n'est pas un être naturel ?
  • Dans quel sens peut on dire que l'homme n'est pas un être naturel
  • « En quel sens peut-on dire d’un homme qu’il est un être dénaturé ? »
  • Peut on dire que le travail dénature l'homme ?
  • Dans quels sens peut-on dire que l’homme est un animal politique ?
  • n quel sens peut-on dire de l’homme qu’il est un animal perfectible ?
  • En quel sens peut-on dire que les droits de l’homme sont universels ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !