En quoi consiste le passage du mythos au logos ?

899 mots 4 pages
Le monde du mythe et son évolution jusqu’à la pensée rationnelle.

L’homme vient de la croyance que sa vie et son existence sont liées à une dimension surnaturelle faite de dieux, d’esprit ou de forces cachées. Est-ce vraiment le cas ? N’y aurait-il pas une explication logique à ces phénomènes « magiques » ? Je commencerai par expliquer ce qu’est le mythe. Par la suite, je vous parlerai de la nouveauté de Thalès, de la contribution de Héraclite et de la réponse de Parménide. Je terminerai avec les solutions d’Empédocle et de Démocrite.

Le mythe est le premier état de la pensée humaine. Non seulement il est essentiellement une histoire sacrée mais, il s’enracine également dans une mentalité magique. Il est sacré parce qu’il fait intervenir des dieux ou des forces surnaturelles ou surhumaines. Le mythe a eu pour mission de répondre aux grandes questions auxquelles il nous semble impossible d’échapper puisque, tout comme nous, nos ancêtres s’interrogeaient sur ce qu’ils étaient, sur leurs origines, sur les causes de leur condition. Le mythe a été le seul cadre ou véhicule à l’intérieur duquel on pouvait exprimer sa conception des choses. Ainsi, il l’a fait en s’appuyant sur l’imagination et la dramatisation. Ce qui explique qu’à cette époque, le tonnerre n’était pas une décharge électrique, mais une sorte de javelot de feu qu’un dieu en colère, disons Zeus – pour les Grecs – ou Jupiter pour les Romains -, lançait sur la terre du sommet d’une montagne, l’Olympe.

Thalès est le premier à émettre une théorie sur la nature. Pour lui, l’eau est le principe unique qui est à l’origine de tout ce qui existe. Thalès incarne un nouveau type d’homme puisqu’il s’est détaché des réalités immédiates. Changer de registre d’interrogations conduit inévitablement sur de nouvelles voies et le type de questions qu’on se pose conditionne les réponses. Comme il était curieux de comprendre de quoi est fait le monde et qu’il s’est intéressé à la nature dans laquelle il vivait, Thalès

en relation

  • Naissance et évolution de l’idée de ‘mythe littéraire’
    6497 mots | 26 pages
  • Philosophie
    11835 mots | 48 pages
  • La Problematologie Meyer Michel
    31433 mots | 126 pages
  • Mythe
    8323 mots | 34 pages
  • En Quete de Perceval
    37791 mots | 152 pages
  • Question de philosophie
    5275 mots | 22 pages
  • Cours : appartient-on à sa culture?
    10775 mots | 44 pages
  • Le symbole donne a penser
    6720 mots | 27 pages
  • Histoire et philosophie de l'éducation
    9397 mots | 38 pages
  • Note de philo
    5828 mots | 24 pages