En quoi la candidature en europe de la turquie peut-elle être acceptée en thermes de critères scientifiques ou géographiques?

1822 mots 8 pages
« En quoi la candidature en Europe de la Turquie peut-elle être acceptée en thermes de critères scientifiques ou géographiques ?

De manière récurrente la question de l'intégration de la Turquie revient sur le devant de la scène, tout particulièrement quand se profile une élection importante et qu'il s'agit sur la droite de l'échiquier politique de trouver un thème mobilisateur, propre aux visions manichéennes. L'élection européenne du dimanche 7 juin 2009, se situe dans cette continuité. Parmi les arguments utilisés, certains pèsent d'un poids réel, ainsi quand il s'agit d'aborder les droits de l'Homme, la liberté de la presse, la question du respect des minorités. D'autres par contre, sont à ranger dans la catégorie des arguments de mauvaise foi. Il en est ainsi de l'utilisation de la géographie comme preuve de l'impossibilité d'intégrer la Turquie. Cet argument d'autorité qui vise à marquer les opinions publiques mérite que l'on s'y attarde car il présente l'apparence de la rigueur scientifique : la Turquie ne pourrait intégrer l'Union européenne car ne pouvant y prétendre pour des raisons géographiques. N. Sarkozy avait indiqué : « Je ne crois pas que la Turquie appartienne à l'Europe, pour une raison simple, qu'elle est en Asie mineure », V. Giscard d'Estaing, de même : « La Turquie n'est pas un pays européen parce que sa capitale n'est pas en Europe », ce en quoi il devrait remercier M. Kemal d'avoir déplacé la capitale de Istanbul à Ankara en 1923. Ces sentences tombées, que répondre, puisque des arguments géographiques imparables plaident pour exclure la Turquie. Deux questions doivent cependant être posées : de quelles références géographiques se prévalent ces hommes politiques pour asseoir leurs analyses, et à quel type de géographie font-ils allusion ? Il peut s'agir de la géographie physique et des ruptures nettes qu'elle impose, chaîne de montagne, mer, zone désertique. Dans ce domaine, si l'on excepte le Bosphore (d'une largeur de 550 à 3000

en relation

  • Memoire Magister SADOUDI Tarik
    92695 mots | 371 pages
  • L'histoire du monde
    100854 mots | 404 pages
  • Histoire Seconde Livre du Professeur
    121146 mots | 485 pages
  • Citations historiques
    48647 mots | 195 pages
  • la_civilisation_francaise
    112948 mots | 452 pages
  • Le capitalisme sans capital
    162282 mots | 650 pages
  • Programme3
    150435 mots | 602 pages
  • Livre Paris Alger 1
    94338 mots | 378 pages