Enjeu strategique pour les constructeurs automobiles : le c l'innovation as de renault

14396 mots 58 pages
Actes du GERPISA n° 32

81

LES NOUVEAUX MATERIAUX :COMME UN ENJEU STRATEGIQUE POUR LES CONSTRUCTEURS AUTOMOBILES : LE C L'INNOVATION AS DE RENAULT
Heloisa V. de Medina

Ce qui est le plus important dans une voiture les gens ne le voient pas : c’est ainsi qu'ils ne font pas attention aux matériaux qui vont avec. Et pourtant la voiture est un ensemble de milliers de pièces assemblées qui empruntent leurs fonctions aux matériaux dont elles sont constituées. Alors que les matériaux métalliques représentent aujourd’hui 70 % d’une voiture 1, il y a aussi une cinquantaine de matériaux plastiques et d’autres moins nombreux tels que les verres, les textiles, et les peintures, autour desquels existent des ensembles de techniques, de traitements et de procédés d’assemblage qu’il faut prendre en compte. Il y a aussi des qualifications professionnelles qui sont propres aux processus industriels qui caractérisent, à leur tour, le secteur où cette activité économique se produit. Selon cette optique, on peut dire que l’évolution récente des matériaux automobiles entraîne des modifications majeures qui outrepassent le niveau des usines. Plus qu’une réorganisation des firmes industrielles on assiste en ce moment à une
2 Maeder 1997, Le choix des matériaux dans l’industrie automobile, et selon Teulon (1992) en 1920 85% de la carrosserie était en bois.

restructuration stratégique, à la fois micro et macro-économique, du secteur automobile qui reste encore le plus représentatif de l’organisation industrielle de notre siècle. Ainsi à chaque nouveau projet, on a l’impression qu’on réinvente la voiture et ses formes de production. D’une industrie de montage métal-mécanique complète et verticalement centralisée, elle devient de plus en plus, une industrie coordonatrice d’un réseau complexe et intégré de grands groupes industriels, producteurs de matériaux et de systèmes sous-assemblés, qui sont parfois plus puissants que les constructeurs. Ces groupes appartiennent notamment

en relation

  • Cas renault nissan
    7042 mots | 29 pages
  • Sous-traitance et donneurs d'ordre : les enjeux
    4539 mots | 19 pages
  • Objectifs stratégiques de renault (2005-2006)
    2584 mots | 11 pages
  • Syssteme embarque automobiles
    8118 mots | 33 pages
  • Analyse stratégique de la fusion renault-nissan
    11344 mots | 46 pages
  • Analyse stratégique secteur automobile
    1346 mots | 6 pages
  • Renault nissan
    3889 mots | 16 pages
  • Analyse Stratégique L alliance Renault Nissan dossier final
    4352 mots | 18 pages
  • Diagnostic du marché européen automobile
    5465 mots | 22 pages
  • Renault nissan - alliance
    10644 mots | 43 pages