Enneagramme

Pages: 13 (3189 mots) Publié le: 16 décembre 2012
[pic]









Outil de coaching : l’Ennéagramme

Elaboré par :

Dogui Asma

Hassen Afef

Belghith Feten

Azzouz Fatma Ezzaha



[pic]



Plan





I. Introduction

II. L’origine

III. Présentation de l’Ennéagramme




1. Définition

2. objectifs de l’énnéagramme

3. Modèle de l’énneagramme

*Principe de l’énnéagrammepar centre

*Principe de l’énnéagramme par Type de base




IV. Mode d’emploi de l’énneagramme

V. Les apports de l’énnéagramme

VI. Conclusion
















I. Introduction




Depuis toujours, l'être humain sait que la compréhension de soi est le fondement d'une existence réellement vivante, car présente à soi, aux autres et au monde. C’est la seulechose qui distingue l'humanité de l'animalité.

Dès notre enfance, nous sommes adopté à un monde que nous percevons à tort ou à raison comme difficile ou parfois hostile, pour cela nous avons mis en œuvre toute une série de comportements. Si ces comportements ont été efficaces nous avons tendance à les répéter encore et encore.
Ils sont devenus des automatismes que nous ne savons plus remettreen cause et qui limitent notre faculté de sentir, de penser et d’agir. Ainsi, nous sommes les prisonniers des habitudes que nous –même crées.
L’énéagramme nous aide à identifier ces schémas répétitifs et surtout à percevoir les motivations inconscientes qui ont abouti à leurs mises en place.
L’intérêt de l’énéagramme réside dans les indications qu’il nous fournit pour mettre fin à cesautomatismes qui constituent notre fausse personnalité .Ainsi peuvent être libérées l’ensemble de nos potentialités qui constituent notre essence, notre moi profond et véritable.

Dans les entreprises l’énnéagramme un outil de connaissance de soi et des autres est de plus en plus utilisé par les responsables de ressources humaines, les managers en entreprise et les cabinets de recrutement. Il a faitégalement ses preuves au plan personnel, permettant d’harmoniser les relations de chacun avec son entourage.

C’est une approche dynamique qui conduit à une meilleure connaissance de soi et de ses propres mécanismes de motivation.

Dès qu’il s’agit de motivation, le coaching est aux premières loges, puisque l’art du coaching est précisément de stimuler la motivation au service des objectifs quel’on se fixe.
Il y a une grande complémentarité entre le coaching et l’ennéagramme, car une bonne connaissance de soi et de ses motivations est une excellente base pour avancer et évoluer


II. L’origine de l’ennéagramme:




Ce qui s’écrit sur l’ennéagramme avant le vingtième siècle est très hypothétique : personne ne connaît véritablement les origines de l’ennéagramme et plusieurs sourcessont évoquées. 
Pour autant, il est certain que des philosophes et des « sages » ont vécu autour du bassin méditerranéen dans l’antiquité et qu’ils ont développé de moyens de mieux se connaître, Il est raisonnable de penser que ces philosophes ou ces sages aient pu influencer des mystiques chez qui on repère ces correspondances : des chrétiens (moines et pères du désert), puis des musulmans(l’ennéagramme semble encore transmis par certains soufis, branche mystique de l’islam).
Tout ceci constitue des enjeux de recherche intéressants pour des historiens, mais n’apporte pas, en l’état actuel des connaissances, d’éléments d’authentification et de crédibilité pour l’ennéagramme en tant que méthode, et encore moins en tant que démarche « spirituelle ». Au contraire, rechercher cette« origine » et cette « filiation » (hypothétiques) nous semble confusant et peu déontologique.

 Au 20ème siècle
A/ La question de Gurdjieff 

Plusieurs auteurs font de George Ivanovitch Gurdjieff (1872(?) – 1949), l’inventeur ou le transmetteur de l’ennéagramme en occident au début du vingtième siècle. Né sur les bords de la Mer Noire, G. Gurdjieff est confronté à différentes religions et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !