Enquête comme équation mathématique Double Assassinat dans la rue Morgue

605 mots 3 pages
M. O
Le 15 septembre, 2014
Un enquête comme une équation mathématique
Dans le cours Roman Policier nous avons lu la nouvelle Double Assassinat dans la rue Morgue par Edgar A. Poe, où Auguste Dupin trouve des indices pour résoudre un crime étrange. Dans cette nouvelle, on suit un crime mystérieux sur la rue Morgue où une femme, Mme l’Espanaye, et sa fille sont tous deux mortes lors d’une attaque curieuse. Les policiers ont arrêté quelqu’un comme suspect de crime et c’est à ce temps que Dupin, l’enquêteur, s’intéresse au crime. Même s’il y a un suspect, le meurtre est toujours mystérieux, puisqu’il y a des facteurs inconnus. L’enquêteur ne pense pas comme le public général. La majorité des gens vont avoir peur lorsqu’ils entendent parler d’un crime. L’état de frayeur leur paralyserait et ils ne seraient donc plus capables de résoudre le mystère. Par contre, l’enquêteur passe de la frayeur à la curiosité. Cette curiosité lui motive à voir le mystère du crime d’une autre perspective. Le mystère devient donc un problème qui a une solution. Pour trouver cette solution, l’enquêteur passe par plusieurs étapes et calcule les indices comme quelqu’un qui résout un problème de mathématiques.
Dupin sait que le crime ne peut simplement demeurer un mystère—il doit avoir une solution. Comme dit la citation d’Edgar Allan Poe « …aucun point de la composition ne peut être attribué au hasard ou à l’intuition… » (E.A. Poe, Genèse d’un poème) Dupin sait que les indices qu’il trouve ne sont pas simplement des produits du hasard, mais qu’ils sont tous des morceaux importants du casse-tête délicat. Dupin lit dans les nouvelles que les voisins sur la rue Morgue entendent des différentes langues dans l’appartement au quatrième étage. Un d’entre eux entend une voix française, l’autre une langue inconnue. C’est quelque chose qui n’est pas adressé dans la solution que la police a développé, alors Dupin enquête davantage. À la scène du crime, il découvre aussi des cheveux gris. Les

en relation

  • Littérature
    128222 mots | 513 pages
  • Histoires extraordinaires
    94413 mots | 378 pages
  • Annales Passerelle Esc 2010
    139868 mots | 560 pages
  • Mankell Henning Le guerrier solitaire
    148824 mots | 596 pages
  • Dictionnaire
    95843 mots | 384 pages