Enquête usagers de la gare de templeuve

342 mots 2 pages
CCPP - Résultats de l’enquête usagers de la gare de Templeuve menée les 13 et 14 novembre 2008
11
Essentiellement donc, la gare de Templeuve est perçue comme une gare qui permet, au regard de sa situation et de la fréquence des trains, de se rendre facilement vers Valenciennes et surtout Lille. L’accueil de la gare
(horaires, propreté, convivialité des agents) est perçue de manière positive.
Points négatifs
Pour analyser les réponses négatives à la question, il a été nécessaire de créer des catégories de réponses qui figurent dans le graphique qui suit.
Voici quels éléments de réponses se trouvent derrière chaque modalité pour mieux comprendre le tableau précédent :
- Manque stationnement : manque de places sur les parkings, parking pas assez grand, dur de stationner
- Retards et grèves : retards fréquents de trains, grèves fréquentes, perturbations du trafic
- Sortie du parking : problèmes de sortie en particulier le soir et aux heures de pointe, circulation difficile au croisement de la rue de Roubaix, situation d’autant plus difficile quand le passage à niveau est fermé
- Fréquence trains : pas assez de trains, manque de trains en particulier dans certains créneaux horaires, cadence des trains
- Accès PMR : accès des handicapés et des poussettes pour enfants
- Infos retards : mauvaise information des usagers quand le trafic est perturbé
- Manque place dans trains : Trains surchargés qui ne permettent pas de trouver une place (surtout aux heures de pointe et dans le sens Valenciennes-Lille)
- Accès piétons : abords de la gare délicats pour les piétons, manque de convivialité du site, venelles étroites, manque d’éclairage, trottoirs inadaptés et glissants, conflits d’usage avec les automobilistes, arbres et fleurissement aux abords de la gare
- Accueil gare : Horaires ouverture de la gare, propreté, fleurissement, abords directs du bâtiment
- Souterrain : inadapté aux handicapés, vélos, bagages, handicapés, propreté, vétusté, inondations
-

en relation

  • Rapport senat consommation
    225474 mots | 902 pages