Enssence et manifestation de la laicité dans les etats(y compris madagascar)

3970 mots 16 pages
CHAPITRE I :

PRINCIPE ET ORIGINE DE LA LAICITÉ Par principe, la laïcité est un concept étroitement lié à celui de la liberté d’expression et d’opinion. Il est permis à chacun de pratiquer la religion de son choix, tant que cette pratique ne va pas à l’encontre des droits d’autrui. La démonstration d'appartenance à une religion peuvent cependant être restreints, d’où le principe de laïcité donne lieu à des débats car il doit pouvoir se concilier avec l’exercice du culte, c'est-à-dire éviter les ingérences tout en garantissant la liberté de conscience. Par ailleurs il est incompatible avec certaines croyances religieuses selon lesquelles, justement, la religion doit déterminer les affaires publiques et ne peut pas être une affaire privée.
| |
| |

Section 1 : La notion de laïcité

Il est ici question d’un concept particulièrement difficile à définir précisément. La notion est en effet vaste et composite, comporte plusieurs applications dès lors qu'elle résulte d'une évolution des pensées, des sociétés et des politiques. Il est probable que Claude NICOLET en ait même affirmé: « La laïcité ne nous a pas été donnée comme une révélation. Elle n’est sortie de la tête d’aucun prophète; elle n’est exprimée dans aucun catéchisme. Aucun texte sacré n’en contient les secrets, elle n’en a pas. Elle se cherche, s’exprime, se discute, s’exerce et, s’il faut, se corrige et se répand. » Il n'existe donc pas de définition de la laïcité officielle, on en a répertoriée des centaines de propositions. C’est pourquoi, dans une perspective de clarification, il serait tout de même utile de disposer d’une définition ne serait ce que comme base de réflexion. Mais tout d’abord, nous allons voir un

en relation