Entrainement sportif en altitude

Pages: 11 (2507 mots) Publié le: 21 février 2013
1/L’environnement en altitude : caractéristiques physiques de l’altitude
Les propriétés physiques du milieu ambiant sont responsables de la variation de la performance
Les deux principaux paramètres qui évoluent en fonction de l'altitude
a) La composition de l’air
Comme nous le savons, l’air se compose en majeure partie de deux gaz : l’oxygène et l’azote. Cette proportion demeure la mêmequelque soit l’altitude, l’altitude n’interagie donc pas avec celle-ci.
COMPOSITION DE L’AIR
Pour des raisons de commodités on simplifie souvent en se servant des proportions de l’air en généralisant la composition par :
-l’oxygène présent à 21%
-l’azote présent à 79%
C’est donc, sur un autre élément que l’altitude agit : c’est la pression partielle enoxygène de l’air qui dépend de la pression atmosphérique. L’invariabilité de la composition de l’air implique que avec l’altitude, l’oxygène diminue avec la pression atmosphérique de manière proportionnelle.
b) La pression atmosphérique
La Terre se compose de plusieurs couches, parmi elles, l’atmosphère, une enveloppe gazeuse l’entoure. L’épaisseur moyenne de celle-ci étant de 500 km, sonpoids exerce une pression à la surface terrestre appelée pression atmosphérique. Bien qu'il semble ne pas "peser", donc ne pas avoir de masse , cet air exerce une pression sur nos corps, un poids. Plus la couche d'air est épaisse, plus la pression qu'elle exerce est importante.Depuis l'adoption du pascal comme unité de pression, les météorologues utilisent un multiple de cette unité, l'hectopascal (1 hPa=100Pa).
On dit que la pression atmosphérique est égale au poids de l'air à la surface de la Terre. La pression est une force qui agit sur une unité de surface (1 mètre par 1 mètre). Lapression atmosphérique est donc la force exercée par l'atmosphère sur une unité de surface de la Terre. À un endroit précis, la force de pression est égale à la force exercée par une colonne d'air, de surface unitaire, partant du sol et allant jusqu'au sommet de l'atmosphère. Elle est de 1013 hPa dans des conditions normales au niveau de la mer.Lorsque nous montons en altitude, la couche d'air présente au-dessus de nous diminue. La pression de l'air devient donc moins importante, la concentration des gaz baisse, la densité de l'air diminue. Cette baisse de densité d'air à un double effet sur l'organisme, d'un côté elle favorise son action sur le milieu par une moindre résistance à son déplacement et d'un autre côté, elle réduitses capacités d'action en limitant la quantité d'oxygène pouvant être utilisée.

MA : masse du corps A,
MB : masse du corps B,
r : distance entre A et B,
G : constante gravitationnelle,
F : force de gravitation entre A et B.
Mterre=5,9736×1024 kg
Mair=1,293 kg/m3 à 0 °C
Rayon terre=6378 km
G=6,6742.10-11 N.m2.kg-2

En altitude, r2 augmente, ce qui diminue d'autant la force F :l'air est moins lourd, sa concentration diminue. Ainsi, en hauteur, l'air est en bien moins grande quantité que vers la surface terrestre, ce qui explique que nous nous essoufflions plus vite en altitude, l'air contenant à 21% le combustible de l'organisme humain : le dioxygène.

PB : comment varie le taux d’oxygène en fonction de l’altitude ?
Hyp : Plus l’altitude augmente plus le tauxd’oxygène sur Terre diminue

c) la concentration de l’oxygène
La pression atmosphérique diminue avec l'altitude. La pression partielle en oxygène diminue de la même façon
La pression de l’oxygène
C’est la conséquence la plus intéressante pour la performance. La baisse parallèle de la pression partielle de l’oxygène est fixée...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Entrainement sportif
  • Entraînement sportif
  • Article entrainement sportif
  • entrainement physique militaire et sportif
  • Entrainement d'un sportif
  • Dossier entrainement sportif
  • Entrainement
  • entrainement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !