Entre histoire et philosophie

Pages: 13 (3118 mots) Publié le: 1 septembre 2014
Entre histoire et philosophie
----de la conception sociale de Michel Foucault
Introduction
Dans l’histoire de la philosophie occidentale, Michel Foucault, grand penseur français du vingtième siècle, s’impose comme une personnalité incontournable. Sorti brillamment de l’Ecole normale supérieure de Paris, Foucault a développé, autour de la théorie du pouvoir, sonpropre système philosophique qui se traduit parfaitement dans ses œuvres remarquables, parmi lesquelles Surveiller et Punir, Les Mots et les choses, Histoire de la sexualité, etc.. La philosophie foucalienne se différencie de celle de Kant, en ce que le philosophe français, fort de connaissances historiques, a combiné des idées métaphysiques avec les faits réels. Une véritable initiative, d’où unstyle à la fois argumentatif et narratif. Une multitude d’anectotesd’un côté, facilitent la lecture, et de l’autre, permet une compréhension globale.
Basé principalement sur les connaissances acquises à travers la lecture de Foucault,ce mémoire se divise en trois parties qui sont étroitement liées l’une à l’autre. Je commence par résumer succinctement le livre pour passer ensuite à une analysedétaillée de la naissance de la prison. Pour terminer, nous allons essayer de répondre à la question suivante : quelle est la force motrice de l’évolution continuelle des modes de surveillance et de punition exercés par la société ? Evidemment, beaucoup d’autres questions découlent de celle citée ci-dessus. Il est d’une grande importance d’apporter des solutions.

1. L’histoire de l’humanité estcelle de la surveillance et de la puniton ?
Est-ce que l’histoire de l’humanité et de la civilisation peut être considérée comme celle de la surveillance et de la punition ? A cette question, Michel Foucault a donné une réponse affirmative. A vrai dire, dans Surveiller et punir, Michel Foucault a déclenché un débat au sujet de la naissance de la prison. Il n’a pas mis à l’écart les trois autresmanières de contrôle social pour autant, à savoir le supplice, la disciline et la punition. Chacun de ces quatre parties jouent un rôle dans le développement de la société tout entière. Ce livre traite une grande variété de sujets : juridiction, administration, gouvernance sociale, économie du pouvoir de punir ethnie, etc..
La première partie, qui précise le supplice largement pratiqué à l’époqueclassique (soit les dix-septième et dix-huitième siècles), commence par la description d’une scène d’exécution assez sanglante et effrayante. Le condamné, nu et coincé dans un tombereau, bras et mamelles tenaillés, mains tenant le couteau en icelle brûlées de feu de soufre, est écartelé à quatre chevaux sur la place publique. L’écartèlement du corps semble d’autant plus inhumain que les chevauxdont les bourreaux se servent n’étaient pas encore accoutumés à tirer. Ils sont novices. Sans aucun doute que cette description fait-elle peur à tous les esprits sensibles. Malgré sa crauté et sa terreur, le supplice est adopté par presque tous les pays européens. Les pays asiatiques ne faisaient pas exception en la matière. Souvenons bien que sous la dynastie des Xia, Shang et Zhou, les prisonniersont été brûlés ou enterrés vifs. La plupart du temps, ayant en horreur le supplice, les suspects font un faux aveu pour se dispenser des tortures extrêmement douleureuses. D’après Foucault, deux raisons peuvent bien expliquer l’attachement des monarques au supplice qui fait son cours aux âges classiques. A cette époque-là, le roi est supérieur aux lois, car ces dernières ne peuvent exercer aucunecontrainte sur la personnalité du monarque. De plus, il bénéficie bien des privilèges auxquels les lois ne peuvent toucher en aucun cas. Le roi a le droit de gracier à son gré un condamné à mort. Les infractions aux lois équivalent en quelque sorte celles de l’autorité du monarque qui, à son tour, ne manquera pas de prendre la revanche. Une autre explication : les souverains et les hauts...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire de la philosophie
  • Histoire et philosophie
  • Histoire de la philosophie
  • Histoire de la philosophie
  • Histoire de la philosophie
  • Quelle est la différence entre une religion et une philosophie?
  • rapports entre philosophie et science
  • Rappport entre la theologie et la philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !