Entretiens sur la pluralité des monde,

284 mots 2 pages
Entretiens sur la pluralité des mondes
Notre groupement de textes s’intitule « la question de l’homme dans les genre de l’argumentation du XVIème à nos jours. Le texte que nous allons étudier s’intitule « Entretiens sur la pluralité des mondes » de Fontenelle.
QUESTION POSER * Bernard Boyer de Fontenelle est né à Rouen le 11 février 1657 et meurt le 9 janviers 1757 à Paris. C’était un mathématicien, physicien, écrivain et c’était le neveu de Corneille.
LIRE LE TEXTE
Entretiens= C’est une conversation
La pluralité des mondes= c’est la cosmologie, les différents mondes.
Les modes de l’époque : réunion, conversation dans les salons de thé
La forme de ce dialogue : c’est un dialogue didactique dans le but d’enseigner.
Nous allons voir dans un premier temps les indice d’énonciation, ensuite l’art de vulgarisation scientifique et enfin ce qu’est un philosophe.
I les pronoms je et vous, le présent de discours, c’est un discours mais il y a des passées simple au début et à la fin donc c’est un dialogue rapporté.
« Je » est le tenant de la thèse. il se dévalorise dans un 1er temps, mais au conditionnel, une prétérition il dit qu’il ne va pas se défendre.
Ensuite il d’efface= récit d’indien en focalisation interne.
Et puis il donne une preuve par analogie « je reviens en scène, je ne sais pas madame ».
II. L’art de la vulgarisation scientifique est le principale de l’entretiens, il fais appel à l’imagination et à la vivacité du style.
III. Un philosophe des lumières est un homme : Qui va oser être heureux Qui va combattre les préjugés Qui va mettre sa vie au service de l’homme Qui va être utile
Le vrai philosophe à l’aptitude de trouver du plaisir avec les

en relation

  • Bernard le bouyer de fontenelle
    2196 mots | 9 pages
  • le dialogue d'idées
    1229 mots | 5 pages
  • Corpus
    1472 mots | 6 pages
  • Présentation d'une salle de sport (club moving)
    1613 mots | 7 pages
  • L'amour
    2016 mots | 9 pages
  • L'eglise une secte ?
    683 mots | 3 pages
  • Diderot révolutionne le dialoge d'idée dans les contes
    2250 mots | 9 pages
  • La fiction
    1211 mots | 5 pages
  • Livropathe - des interviews et fragment du texte
    2990 mots | 12 pages
  • Introduction science sociale
    36149 mots | 145 pages