Epargne

Pages: 5 (1031 mots) Publié le: 27 mai 2013
|
L’Epargne |
|
|
|


|


Constituant la base de l’investissement, l’épargne demeure un agrégat nécessaire dans la mesure où celle-ci permet d’élargir le circuit économique. Ainsi pour une forte croissance économique, la mobilisation de l’épargne est une condition essentielle.
Pourl’analyse de ce phénomène au Maroc, on étudiera tout d’abord ses différentes composantes avant de décrire son évolution durant divers périodes.
Problématique :
Un niveau de l’épargne intérieur insuffisant pour répondre aux besoins de financement de l’économie alors que des milliards dorment en banques ?!

Les composantes de l’épargne au Maroc :
On distingue deux catégories d’épargne dont :
*L’épargne publique
* L’épargne privée : celle-ci est composée de :
* L’épargne financière qui représente les actifs financiers des agents non financiers dont une grande partie est constituée de l’épargne des ménages. Elle est composée à son tour des placements bancaires et des placements modernes : actions, obligations, OPCVM.
* L’épargne institutionnelle est composée des Compagniesd’assurances et des fonds des organismes de retraite et de prévoyance sociale (CNSS, CIMR)



Interprétation :
L’épargne financière ( y compris l’épargne institutionnelle) a enregistré une baisse entre 1999 et 2000. Celle-ci est due principalement à la chute des OPCVM et des placements à moyen terme. En effet, l’essentiel de l’épargne financière est constitué d’avoirs liquides et placements àcourt terme, les placements à moyen terme ne représentent qu’une faible proportion. Cette situation s’est confrontée depuis la mise en place des OPCVM en 1996. Ainsi, au terme de l’année 2000, près de 66% des flux des actifs financiers détenus par les agents non financiers étaient sous forme d’avoirs liquides ou de placement à court terme contre 52% en 1999 et 40% en 1998.
Cette constatationpermet de relever l’une des caractéristiques de l’épargne au Maroc expliquant la problématique citée au départ : épargne liquide et favorisant le court terme.
Evolution de l’épargne au Maroc :

Le taux d’épargne a connu depuis 1995 une hausse régulière, passant de 14,2% du PIB en 1995 à 19,1% en 2000 avec une moyenne d’environ 17% du PIB. Cette évolution encourageante est due en partie au boncomportement de l’épargne publique en relation avec la politique de stabilisation macroéconomique menée par les pouvoirs publics.
Cependant, cette hausse reste conjoncturelle car elle a bénéficié de certaines ressources à caractère exceptionnel notamment la privatisation. De plus, ce taux reste faible par rapport au niveau requis à la fin des années 80 où l’épargne publique a bénéficié del’introduction de la TVA, de l’IS et de l’IGR.
En général, on peut relever une autre caractéristique de l’épargne pour expliquer notre problématique : un taux d’épargne faible pour financer les investissements.

Evolution des composantes de l’épargne :
Pour expliquer le graphique précédent, il faut connaître la contribution de chaque composante de l’épargne dans son évolution :
L’épargne publique :
Aprèsavoir enregistré des niveaux négatifs entre 1980 et 1986 avec un niveau record de -1,7% du PIB en 1983, l’épargne publique est redevenue positive à partie de 1987. Elle s’est redressée de façon continue suite aux efforts fournis pour assainir les finances de l’état, en particulier dans le cadre du plan d’ajustement structurel (PAS).
Sa contribution est primordiale dans l’évolution du niveaugénéral de l’épargne.
L’épargne privée :
Concernant l’épargne financière, elle a enregistré, sur la période 1993-2000, une croissance moyenne de 4,2% passant de 29 millions de dirhams en 1993 à 30 millions en 2000 avec des fluctuations importantes selon les années.
La part de l’épargne financière dans l’épargne intérieure a baissé d’une manière sensible en liaison, en partie, avec les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l épargne
  • Epargne
  • Epargne
  • Epargne
  • Epargne
  • Epargne
  • Épargne
  • Epargne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !