Epistemolo

2736 mots 11 pages
Cours 1 : 10/10/2012

Modalité d’exam : 1 DST> question de cours

Ø Conseil pour le mémoire :

Une fois fini, passer son mémoire dans un logiciel anti plagiat afin de voir si nous avons copier/plagier des auteurs. Pour son mémoire il faut aller du côté des nouveaux savoirs, des nouvelles techniques et technologie. Bibliographie du mémoire doit compter au moins 50 ouvrages lu et dont 50% d’ouvrage en anglais. Pour sélectionner les 50 ouvrages, il faut en avoir lu au moins 150. Fin Novembre, la plateforme de recherche doit être bouclée : thème, sujet, hypothèse, bibliographie, corpus. L’expérience personnelle doit rester en dehors du mémoire. Il faut mettre à distance notre expérience. Il ne faut jamais écrire « JE ». Le « ON » n’as aucune valeur

Revue scientifique à lire absolument pour le mémoire :

- Recherches en communication

- Questions de société

- Etudes de communication

- Réseaux (aspect technique et technologique)

- Hermes (SIC)

- Communication

- Communications (sociologie et anthropologie, corps, physiologie…)

- Esprit

- Etudes

- Quaderni (science politique, communication politique)

- Sciences de la société

- Communication et organisation

Ordinateur de la BU, possède un logiciel Miriade, est une banque de données scientifique donnant accés a des textes dont certain en version intégrale.

Caractéristique pour savoir si nous sommes dans le champ des SIC pour notre sujet de mémoire : (voir le conseil générale des universités qui ont établi un document qui précise e qui appartient aux champs des SIC)

- Le problème que l’on dégage dans le domaine doit être un problème de type informationnelle et/ou communicationnelle ex : ritualisation de la mort> pas en SIC, si je travaille sur la communication et l’information liés à la mort>je suis en SIC. A la manière de poser le problème on

en relation

  • Epistémolo
    2745 mots | 11 pages
  • Soldados de salamina
    9536 mots | 39 pages
  • une description amere
    7675 mots | 31 pages
  • paul ricoeur
    56145 mots | 225 pages
  • Film induced tourism
    100208 mots | 401 pages