Epreuves au bachalaureat

2077 mots 9 pages
|Proposition de corrigé de la discussion (Brecht) |

Sujet : « Depuis toujours, l’affaire du théâtre, comme d’ailleurs de tous les autres arts, est de divertir les gens. » Partagez-vous cette opinion de Bertold Brecht ? Vous répondrez en vous appuyant sur les œuvres étudiées cette année mais aussi sur votre culture personnelle.

Plans possibles pour la discussion

1. Un plan dialectique en deux parties (cf. rédaction ci-dessous)
I. L’affaire du théâtre est de divertir les gens (= plaire) a. en les faisant rire b. en leur racontant une histoire c. en leur offrant des textes frappants (langage)

II. Mais il permet aussi de faire naître une réflexion sur le monde (= instruire) a. En purifiant le lecteur de ses passions (catharsis) b. En transmettant des idées (fonction didactique) c. En représentant le combat de l’homme face au monde (fonction métaphysique)

2. OU un plan jouant plus sur les sens du « divertissement » (cf. Pascal)

I. L’affaire du théâtre est de divertir les gens en leur permettant de s’évader, en les détournant de leurs soucis > fonction récréative du théâtre
II. Mais le théâtre peut être un intermédiaire plaisant pour regarder et comprendre le monde qu’il reflète > fonction mimétique, descriptive
III. En fait, c’est par le divertissement, ce détour plaisant, que le théâtre parvient à susciter une réflexion chez le spectateur

Rédaction du plan 1

Le théâtre s’est beaucoup interrogé sur ses propres fonctions. Ainsi on considère souvent que la fonction du théâtre consiste à distraire son public. C’est ce qu’affirme apparemment Brecht lorsqu’il écrit dans le petit Organon sur le théâtre : « Depuis toujours, l’affaire du théâtre, comme d’ailleurs de tous les autres arts, est de divertir les gens. » Cette réflexion semble cantonner le théâtre à sa seule vocation ludique et plaisante (ou

en relation