Esclavage

490 mots 2 pages
L’esclavage au XVIIIème siècle
Cet article est destiné à dénoncer l’injustice de l’esclavage, de la traite des noirs. Je l’écris dans le but de faire réfléchir les lecteurs sur ce sujet, qui est maintenant devenue une normalité.
Le mot "esclave" vient de "slave", nom des peuples mis en esclavage par l'empereur Othon le Grand au Xème siècle.
Deux types d'esclavage ont été distingués : "l'esclavage doux", qui consistait à atténuer le sort des captifs et l'esclavage qui consiste de la part des classes dirigeantes à dominer les masses serviles.
Dès l'Antiquité, l'esclave est considéré comme un animal de force. Il a permis l'épanouissement des civilisations les plus célèbres. Il a fallu attendre le progrès technique pour trouver d'autres formes d'énergie. Aristote avait compris que c'était l'invention des machines qui devait permettre l'abolition de l'esclavage.
Dans l'Antiquité, posséder des esclaves était un signe de richesse. L'esclavage est lié à la sédentarisation. En IXème après JC, les bouleversements politiques occasionnés par les invasions barbares et l'installation du régime féodal entraînent la chute de l'esclavage. En Europe, les cerfs les remplacent. Puis au XVIème commence le commerce d'esclaves pour des raisons économiques.

L’esclavage concerne en particulier les personnes de couleur de peau. De quel droit peut on décider que celles-ci sont inférieures aux personnes blanches ? D’après la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen en 1789, tous les hommes naissent libres et égaux en droits, or là, ce n’est pas du tout le cas.
La plupart des esclaves viennent d’Afrique et les esclaves sont appelés les « nègres ».
Comment peut ont traiter des humains comme des bêtes, aller jusqu’en Afrique, ramener ces être humains sur notre continent, les vendre et les traiter comme une marchandise de mauvaise qualité, alors que nous avons tous été élevés dans la foi d’un dieu qui nous dit de nous aimer les uns, les autres, et qui prône le respect de la

en relation

  • Esclavage
    18121 mots | 73 pages
  • Esclavage
    864 mots | 4 pages
  • Esclavage
    945 mots | 4 pages
  • esclavage
    9279 mots | 38 pages
  • Esclavage
    2061 mots | 9 pages
  • esclavage
    317 mots | 2 pages
  • Esclavage
    1968 mots | 8 pages
  • Esclavage
    400 mots | 2 pages
  • Esclavage
    784 mots | 4 pages
  • ESCLAVAGE
    11832 mots | 48 pages