esclavage

317 mots 2 pages
Je suis ici aujourd’hui devant vous planteurs du Surinam pour vous faire part d’une chose qui m’a semblé assez importante pour que vous y réfléchissiez. Une chose que nous, européens avons fait sansaucune pitié. Cela m’est apparu lors de mon arrivée au Surinam, lorsque devant mes yeux grands ouverts, je fus soumis à une abomination. A mes pieds, était étendu un pauvre homme a qui on avaitcoupé la jambe gauche et la main droite. Il ne portait plus que la moitié d’un habit. Je vous raconte ceux-ci afin de vous ouvrir les yeux sur ce qu’est véritablement l’esclavage.

Deviné ce que m’adit ce pauvre homme quand je lui ai demandé pourquoi était-il ici dans cet état des plus horrible ? Il m’a répondu qu’il attendait son maître et que c’était lui qui l’avait mis dans cet état et ce quim’a paru immonde c’est qu’il me dise que c’était l’usage. A ce moment précis, je me suis demandé comment des hommes pourraient appartenir à d’autres. Je ne sais pas si vous vous rendez compte que deshommes que vous appelez esclaves sont les propriétés d’autres hommes qui se croient tout permis. Je vous demande d’imaginez quels sentiments éprouveriez vous si vous seriez traités comme devulgaires animaux, non plutôt comme de simples objets. Moi je vais vous le dire vous vous sentiriez dégradé et vous vous demanderiez pourquoi me fait-on des choses aussi cruels. L’esclavage est inhumain etvous n’obtiendrait en n’aucun cas leur soumission mais au contraire ils auront un esprit de révolte.
D’abord cet homme dont je vous parle travail aux sucreries durant de nombreuses heures sans aucunsalaire. Nous justifions l’esclavage par le fait que cela apporte un avantage aux européens, que ceux-ci permet la baisse des prix du sucre. Nous mettons des gens en esclavage pour satisfaire lagourmandise de quelques privilégiés. Est-ce acceptable d’asservir tout un peuple pour un produit qui n’est pas indispensable

en relation

  • Esclavage
    18121 mots | 73 pages
  • esclavage
    9279 mots | 38 pages
  • Esclavage
    864 mots | 4 pages
  • Esclavage
    945 mots | 4 pages
  • Esclavage
    2061 mots | 9 pages
  • Esclavage
    400 mots | 2 pages
  • Esclavage
    1968 mots | 8 pages
  • Esclavage
    490 mots | 2 pages
  • Esclavage
    784 mots | 4 pages
  • Esclavage
    3046 mots | 13 pages