Esméralda

471 mots 2 pages
Esméralda ne s'est pas servie de Quasimodo. Tout d'abord, elle a énormément pitié de lui, ce qui ne prouve pas encore qu'elle ne s'est pas servie de lui. Ensuite, c'est Quasimodo qui l'a enlevée juste avant qu'elle se fasse pendre. Puis, elle n'avait plus le choix, elle devait rester à Notre-Dame, sinon elle se faisait lyncher. Quasimodo s'est très bien occupé d'elle, ce qu'il n'était certainement pas obligé de faire.

Esméralda a certainement remarqué que Frollo l'aimait, mais son comportement à son égard ne donnait pas vraiment de preuve d'un amour véritable : est-ce que quelqu'un qui prétend t'aimer à la folie te tuerait ? Est-ce qu'il t'obligerait à mourir si tu ne voulais pas l'aimer ? La réponse est certainement non, car dans cette histoire, l'amour de Frollo est un amour égoïste, uniquement pour lui-même. Il n'a que faire qu'Esméralda l'aime ou non, ce qu'il veut, c'est qu'il puisse vivre avec elle et avoir une pseudo-vie de couple. Elle simulerait un amour que Frollo s'en contenterait tout à fait.

Par ailleurs, je trouve, contrairement à toi, que ce n'est que justice si Frollo meurt. D'une part parce qu'il incarne le mal, dans cette histoire. Il est habillé en noir, il est froid, il parle peu. C'est tout le contraire d'Esméralda, qui incarne le bien, ce qu'on voit dans le texte lorsqu'elle va donner à boire à Quasimodo. Il est dans nos moeurs que le bien triomphe à la fin de chaque histoire. D'autre part, Frollo, c'est le symbole de l'Eglise, Eglise qui, comme tu le sais sûrement, est l'Eglise chrétienne, qui a fait croire tant de choses qui ne tenait pas debout à son peuple du Moyen Age. Cette Eglise a manipulé ses fidèles, pour en retirer de l'argent. Avec la Justice, elle forme un couple très ravageur, néfaste pour la société. Combien d'innocents ont été pendus ? Victor Hugo nous en donne un aperçu dans son texte, en faisant pendre Esméralda, qui est une fille de bien, tout ce qu'il y a de plus honnête, même si elle est bohémienne. Avec cette

en relation

  • Esméralda
    1013 mots | 5 pages
  • La esmeralda
    367 mots | 2 pages
  • Esmeralda
    982 mots | 4 pages
  • Esmeralda
    821 mots | 4 pages
  • Esmeralda- description du personnage
    306 mots | 2 pages
  • Notre-dame de paris
    1417 mots | 6 pages
  • Notre dame de paris analyse
    2376 mots | 10 pages
  • Espagnol
    913 mots | 4 pages
  • la bohemienne de hugo
    4407 mots | 18 pages
  • 01 05 19Gasiglia Laster
    4208 mots | 17 pages