espagnol

706 mots 3 pages
El ingenio o la Plantacion de azucar.

Présenter, situer :

Peintre : Diego Rivera
Année : 1929
Dimensions : 4,35m x 2,82m
Lieu : Palacio de Cortés , Museo Cuauhnahuac, Cuernavaca, Mejico.
Mouvement artistique : Muralisme
Thématiques : Arts, État, Pouvoir
Domaine artistique : Art Visuel
Support : Fresque

Analyser :

Cette fresque dont le titre est « el Ingenio o la plantacion de azucar » est peint par le muraliste mexicain Diego Rivera en 1929 ( après la révolution du Mexique).
La fresque compte 3 plans et représente le travail forcé des indiens dans une plantation de sucre.
Le premier plan occupe la majeure partie de la fresque.
Les personnages sont des ouvriers qui ramassent et attachent les cannes à sucre, et le contre maître à cheval. Le contre maître est un homme barbu et armé. Il est en train de surveiller les indiens. Cet homme n'est pas un indien mais un blanc. Il porte un fusil et une cartouche, utilise le fouet pour frapper et ainsi dominer les indiens. Je comprend que cet homme à cheval symbolise la domination espagnol durant la colonisation du Mexique. Son regard est sévère et méprisant, il semble orgueilleux et sa posture contraste avec la position courbé des indiens. Ces indiens déshumanisés se ressemblent et portent les mêmes haillons sales. Au contraire du contre maître ils n'ont pas de bouche ni d' yeux, en autre ils n'ont pas d'identité. Ici, les indiens ne sont pas des hommes mais plusieurs corps courbés.
La forme de leurs corps me rappelle la forme des cannes à sucre et évoque la douleur de leur travail. Il rappelle aussi la forme du fouet et par cela la soumission des indiens au Espagnols. Le peintre essaie de réaliser le travail forcé.

Dans le second plan un autre contre maître debout, armé, surveille un groupe d'indiens nus qui tirent un lourd chariot rempli de cannes. Ils travaillent comme s'ils étaient des bêtes de foin.
Alors ce ne sont pas des hommes mais des bêtes de foin.
Les Indiens sont

en relation

  • etude de cas sur l'eau
    295 mots | 2 pages
  • Lecture analytique de la contreverse de valladolid
    1069 mots | 5 pages
  • Anglais
    1763 mots | 8 pages
  • montaigne
    389 mots | 2 pages
  • Doc histoire
    299 mots | 2 pages
  • Montaigne et les indiens
    2171 mots | 9 pages
  • Discours
    1783 mots | 8 pages
  • Commentaire atala de chateaubriand
    594 mots | 3 pages
  • Vincent dans les vapes
    1628 mots | 7 pages
  • La controverse de valladolid
    287 mots | 2 pages