Espoirs et angoisses de paysans algériens

Pages: 27 (6624 mots) Publié le: 12 novembre 2012
Espoirs et angoisses des paysans algériens


Salah BOUCHEMAL



Résumé : L’étude monographique des campagnes montre que l’épisode de la désocialisation est celui durant lequel la paysannerie a été le plus désabusée. Elle est souvent livrée à elle-même, et on s’interroge sur son avenir. Les services publics ne jouent majoritairement pas le jeu. Mais face à cette indifférence, l’esprit denovation continue à animer un grand nombre de producteurs. Beaucoup d’entre eux se fixent des objectifs en défiant, tant bien que mal, la situation qui prévaut.



Mots-clés : Agriculture - Paysannerie - Exploitations agricoles - Crise - Hautes-Plaines de l’Est - Algérie.




Beaucoup de choses ont été dites sur l’agriculture algérienne, mais très peu sur le malaise d’une paysannerie fortmalmenée, et qui comprend mal qu’elle est, désormais, soumise à la loi du marché. Cette incompréhension vient du fait qu’on est passé très vite d’un extrême à l’autre, d’une étape caractérisée par un centralisme dans l’agriculture à une autre où le désengagement de l’Etat se veut, par moment, total et complet.

La crise des campagnes a été, le plus souvent, perçue à travers des chiffres et desbilans. Or, face à la sécheresse des données, rien ne vaut une appréhension qui trouverait son essence dans le quotidien vécu. Dans les lignes qui suivent, nous voudrons montrer des hommes et des réactions humaines, un aspect vivant de ces terroirs qui, même s’ils sont largement en crise, sont quelquefois propices à un dynamisme remarquable. Les exemples que nous présentons concernent desproducteurs aux statuts divers, et qui ont bien voulu nous faire part de leurs espoirs et angoisses. Ils ont été choisis en 1992, lors d’une étude sur les Hautes-Plaines de l’Est, dans la région d’Aïn-Beïda et Oued Zénati, puis complétés en Mars 1996.




Des producteurs mécontents dans la plaine de Tamlouka

Nos enquêtes de terrain à travers l'ensemble des Hautes-Plaines orientales nous ontfait découvrir, dans la plupart des cas, des fellahs désappointés. Ils ont appris à accuser les coups. Sont-ils dans le vrai quand ils affirment être victimes d'injustices et de gabegies ?

Nous rapportons dans ce qui suit les propos tenus par des exploitants rencontrés dans la plaine de Tamlouka, au Sud de Oued Zénati, et qui exposent leurs problèmes avec une implacable logique à laquelle il estdifficile de se dérober.

C'est le pays des céréales par excellence. Le vert des champs est partout, entrecoupé parfois de parcelles au repos. L'année s'annonce bonne, exceptionnelle. " Ce printemps, disent les fellahs, n'est pas comme les autres. Il y a moins de fleurs, parce que la campagne de désherbage porte ses fruits ".

Les terres qui bordent au Sud et au Nord-Est Aïn Arko appartiennentà 6 E.A.C. et une E.A.I. . Elles sont toutes issues de l'ancien D.A.S. Baalia Bouguerra. Chacune des E.A.C., attribuée à 8 personnes, s'étend sur une moyenne d'environ 330 ha. L'E.A.I. a, quant à elle, une superficie de 30 ha.

A.K. s'est séparé des autres membres de l'E.A.C. nº 2 et travaille seul 23 hectares. Il est dur à la tâche. Il a vendu 15 brebis pour entreprendre le forage d'unpuits. L'eau a été trouvée à 6 mètres de profondeur. A.K. est peu loquace. La B.A.D.R. ne lui accorde plus de prêt depuis sa séparation du groupe. Il est fonceur, travailleur, mais les notions de gestion moderne lui échappent totalement : "en cas de crise, j'irai emprunter auprès d'amis", dit-il.

S.M., attributaire dans l'E.A.C. nº 3, a conscience que " l'éclatement des E.A.C. peut engendrer unegrande crise de morcellement ". Dans ce même ordre d'idées, il établit un sévère constat : " chacun trace sa route, plante ses brise-vent. Tout cela, c'est de la terre qu'on enlève à la production ". Pour lui, l'éclatement des E.A.C. est prévisible, et d'ajouter : " la nature humaine est ainsi faite. Les fellahs ne peuvent s'accorder sur tout. Arrive fatalement le jour des confrontations, puis de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Angoisse
  • Angoisse
  • L 'espoir
  • Espoir
  • Sans espoir
  • Paysan
  • paysan
  • Les paysans

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !