Esprit

988 mots 4 pages
Dossier

Esprit, es-tu là ?
Alain DAWANCE linguiste

Athéisme et transcendance ?
Penser sa vie et vivre sa pensée. Tel peut être le désir philosophique, désir qui peut impliquer celui de changer nos conditions de vie et donc, aussi, celui de transformer le monde, car “le monde, dans sa forme actuelle, n’est pas le seul monde possible” (Paul Klee). Pas plus que la philosophie n’est pure, l’art n’est gratuit. Matérialiste, je vois dans l’art un travail qui est une tentative de maîtriser et de transformer la matière. Travail utile en l’occurrence mais dont l’utilité ne serait pas immédiate mais bien anticipée. Car enfin, l’artiste ne serait-il pas cet artisan du huitième jour, c’est-àdire celui qui ne croit pas à la Création majuscule, cette Création ex-nihilo et qui aurait été achevée la veille de ce fameux septième jour qui fut celui du repos ? L’artiste travaillant la matière, ne se/nous propose-t-il pas un “mieux”, ce “mieux” que nous appelons le beau ? -Toi, disait Eluard à Picasso, tu dessines avec amour ce qui attendait d’exister. Et ce beau ne serait-il pas une recherche et un combat, un combat éthique (et donc politique aussi) mais mené sur le plan esthétique, à savoir un combat pour le désirable, qui serait le beau, et contre l’indésirable, qui serait le laid ? En fait, par cette création continuée, s’affirmerait l’idée d’une réalité sans rivage(s). La création artistique serait alors, en pointillés, le prolongement des théories transformistes de Darwin. Le darwinisme est un matérialisme qui suggère une continuité de processus qui conduirait de la matière inanimée à la matière animée, du vivant à l’homme, et, au-delà de l’homme, à ses actes et à ses œuvres. La création artistique s’insérerait ainsi dans le processus de création continuée mais ici, continuée par l’homme lui-même. Par un homme qui refuse de se laisser enfermer dans des limites : aussi bien celles de son histoire que celles de son espèce et de ses mécanismes. En un mot, l’esthétique ne

en relation

  • L'(es) esprit(s)
    1653 mots | 7 pages
  • Esprit
    148436 mots | 594 pages
  • Esprit
    1271 mots | 6 pages
  • Esprit
    282 mots | 2 pages
  • Esprit
    921 mots | 4 pages
  • Esprit
    1171 mots | 5 pages
  • Cas esprit
    2430 mots | 10 pages
  • Esprit du capitalisme
    860 mots | 4 pages
  • La moblisation des esprits
    376 mots | 2 pages
  • L Esprit Des Lumieres
    11701 mots | 47 pages