Essai

Pages: 23 (5709 mots) Publié le: 6 janvier 2011
Le pouvoir dans l'économie mondiale
Christian CHAVAGNEUX | Alternatives Economiques Hors-série n° 047 - janvier 2001
imprimer [pic]commenter [pic]envoyer [pic]partager [pic]taille [pic][pic][pic]
• [pic][pic]
• [pic]
• [pic]
• [pic]
• [pic]
• [pic]
• [pic]
• [pic][pic]You must have Javascript enable come to Jamespot
[pic]Qui dirige l'économie mondiale?Qui dispose d'assez d'influence pour que ses décisions contribuent à orienter la mondialisation dans un sens plutôt que dans un autre? Qui en profite et qui y perd? A ces questions essentielles, certains apportent des réponses toutes faites: la mondialisation n'est que l'expression, toujours et partout, de l'impérialisme américain, ou bien du pouvoir sans partage des multinationales, ou encore desgnomes de la finance internationale.
Pourtant, à chaque fois, on peut trouver des contre-exemples: ainsi, l'économie des Etats-Unis est aussi sensible aux paniques financières internationales que les autres économies; l'entreprise Monsanto a dû, sous la pression publique, retirer du marché sa semence Terminator, qui n'était utilisable qu'une fois et dans laquelle elle avait investi des milliards.La réponse à ces questions est donc plus compliquée. Car les sources du pouvoir mondial sont diverses, diffuses, quelquefois aux mains des Etats et, de plus en plus, dans celles d'un vaste ensemble d'acteurs privés. Sans que l'on puisse pour autant résumer la situation à un affrontement entre Etats et marchés. L'histoire, les théories politiques et l'évolution récente du monde montrentqu'acteurs publics et privés vivent en symbiose plus qu'en opposition. Les transformations des Etats, des sociétés et du capitalisme n'obéissent pas à des oppositions figées, mais à des dynamiques conjointes, des compromis en perpétuelle renégociation. L'important est d'arriver à comprendre dans quel sens sont orientées ces dynamiques, par qui, quelles valeurs implicites elles mettent en avant de manièreprioritaire (la richesse, la justice, la liberté, l'ordre?) et à qui cela profite.
Les économistes sont des conservateurs
La science économique peut-elle nous aider à nous y retrouver? Non. Bien que les économistes travaillent sur la mondialisation depuis une bonne dizaine d'années, aucun, à de rares exceptions près (1), ne donne un début de réponse à ces questions essentielles. Pourquoi? Parceque l'approche économique dominante a voulu se constituer comme "science" en rejetant toute considération politique de son champ d'analyse, comme si l'économie correspondait à un pan autonome de la réalité, que l'on peut comprendre sans la situer dans le temps, dans l'espace et par rapport à l'ensemble des autres dimensions du social.
La réflexion économique dominante ne s'intéresse qu'auxquestions d'efficacité: comment faire pour que l'économie mondiale marche mieux, toutes choses égales par ailleurs? Les économistes sont fondamentalement des conservateurs: l'ordre établi est une donnée dans leurs équations et les solutions qui en ressortent ont d'abord pour objet d'assurer sa pérennité.
Il faut alors se tourner vers les politologues spécialistes des relations internationales. Leurdouble avantage est de disposer à la fois d'une réflexion sur le pouvoir et de s'intéresser de près aux questions économiques. Pourtant, là aussi, la théorie dominante apparaît décevante. Elle fait des Etats des acteurs toujours rationnels, autonomes du reste de la société, qui cherchent à maximiser leur intérêt national sous la contrainte des actions des autres Etats. Ce sont, par principe, lesacteurs les plus puissants de la planète: si la mondialisation est telle que nous la connaissons aujourd'hui, c'est parce que les Etats-Unis, le plus fort de ces acteurs, le veulent ainsi. Quand ils ne le voudront plus, la dynamique économique mondiale changera de cap. Une approche qui va à l'encontre des enseignements de l'histoire, de l'analyse du monde contemporain et de la réflexion théorique....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • essai
  • essai
  • ESSAI
  • Essai
  • essai
  • essai
  • Essaie
  • Essais

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !