Essai

7564 mots 31 pages
Introduction La concurrence accrue sur le marché international des vins incite les pays producteurs européens de « tradition territoriale » à différencier leurs vins sur la base de leur origine et leurs spécificités locales et donc une valorisation plus importante et variée des ressources territoriales (Torre et al 2003). Les traits caractéristiques du « malaise viticole » (Montaigne, 2006 ) mettent en exergue qu’il est difficile de réguler au niveau mondial le marché du vin par l’offre, le levier sur lequel on peut tenter d’agir est la demande. Il existe une demande sociétale croissante pour des produits de terroir typiques et de qualité, des paysages entretenus et variés, des activités récréatives. Le développement de la diversification à travers le tourisme viticole est donc un enjeu pour le développement rural, à apprécier en fonction des régions viticoles. Le tourisme 1 est l’un des secteurs les plus prometteurs de l’économie européenne. En effet, l’Europe est la région touristique la plus visitée au monde. Le volume du tourisme en Europe devrait doubler à l’horizon 2025, la demande de tourisme devrait augmenter compte tenu de la hausse de la proportion de personnes âgées dans les pays développés (qui passera de 20 à 33% dans les cinquante prochaines années). L’oenotourisme est une pratique ancienne en Europe, l’accueil des consommateurs remonte au milieu du 19ème siècle, le développement du chemin de fer et les classements officiels (1855 à Bordeaux) ont permis d’officialiser les régions viticoles comme des destinations touristiques. L’augmentation récente de la littérature sur le tourisme viticole prouve bien qu’il s’agit d’un phénomène émergent qui suscite beaucoup d’intérêt dans beaucoup de pays viticoles principalement du Nouveau Monde : Australie (McRae-Williams, 2004), Chili (Visser 2004), France (Vandecandelaere, 2002) Hongrie (Lakner, 2006), Italie ( Vigano, 2003) Nouvelle-Zélande (Mitchell & Hall, 2003), Afrique du Sud (Bruwer, 2003), USA (Yuan,

en relation

  • Essai essai
    330 mots | 2 pages
  • Essai
    8237 mots | 33 pages
  • les essais
    1958 mots | 8 pages
  • Essai
    322 mots | 2 pages
  • Essai
    428 mots | 2 pages
  • Essai
    298 mots | 2 pages
  • Essai
    407 mots | 2 pages
  • Essai
    11101 mots | 45 pages
  • Essai
    674 mots | 3 pages
  • Essais
    943 mots | 4 pages