Est'il nécessaire de penser pour être heureux?

Pages: 6 (1325 mots) Publié le: 24 mai 2013
Philosophie

Est ’il nécessaire de penser pour être heureux ?

L’objectif de tout homme dans sa vie est la recherche du bonheur. C’est par celui-ci que l’on ressent un accomplissement et que nos sens ainsi que notre raison sont satisfaits. Le bonheur est défini comme un état de bien être et de complété satisfaction. La pensée est-elle un ensemble de processus par lesquels l'être humain aucontact de la réalité matérielle et sociale élabore des concepts, les relie entre eux et acquiert de nouvelles connaissance.
Mais la pensée et le bonheur seraient donc un paradoxe car la pensée est un processus compliqué qui demande des efforts. Il est donc légitime de se demander si il nécessaire pour l’homme de s’empêcher de penser pour atteindre le bonheur ?
Pour cela nous examinerons toutd’abord l’hypothèse selon laquelle il faut pour l’homme s’abstenir de penser pour pouvoir prétendre au bonheur pour ensuite voir si justement ce n’est pas la pensée elle-même qui serai le chemin vers le bonheur, et pour enfin se demander si il est réellement nécessaire de savoir la vérité.


 
Comme la croyance populaire le laisse entendre on peut penser que l’exercice de l’esprit est cause de notremalheur. En effet l’homme a comme faculté spécifique l’esprit c'est-à-dire qu’il possède la raison, ce qui le met en contraste avec les animaux qui eux sans posséder cette faculté sont « heureux ». La raison amènerait donc l’homme au malheur.
Quand l’homme pense il fait appel à certaines de ses facultés comme la concentration et doit fournir un effort intellectuel afin de réussir à penser et àmettre en place un raisonnement. Cet acte de penser est un acte douleurs pour l’homme dans la mesure où il lui demande de faire des efforts, et donc ces efforts contribuerais seulement à la misère de notre âme. L’acte en lui-même est douloureux et ne contribuerais pas au bonheur. Et par conséquent l’homme peut aussi se contenter de ses croyance, en effet elles nous sont inculquer et sont doncindépendante de notre pensée et il pourrait être pleinement satisfait de celle-ci sans avoir besoin de penser ni de les remettre en question.
Dans le but en lui-même de la pensée, c'est-à-dire la découverte de la vérité peut contribuer à nos désarrois. En effet l’on recherche avec la pensée la vérité mais justement ne peut’ on pas préférer l’illusion car l’on peut considérer que toutes les véritésne sont peut-être pas bonne a entendre. Dans ce cas-là la lucidité serait un obstacle au bonheur car la vérité sera déprimante.
Un autre argument qui la vient de l’école sceptique fondée par Pyrrhon d’Elis qui avance que l’on ne peut jamais être sure de rien. L’accès à la connaissance de la vérité est pour le sceptique impossible, en effet ils pensent que ni la raison ni les sensations nepeuvent nous permettre de connaitre vraiment le réel. Leur but est d’atteindre l’ataraxie c'est-à-dire la paix de l’âme et donc le bonheur, pour cela ils partent tout d’abord du principe de douter que l’on sait quelque chose (ils doutent même de douter de savoir quelque chose), pour ensuite examiner la question et enfin comme l’on n’est sure de rien il convient de suspendre son jugement pour arriver àcette ataraxie. La non connaissance du vrai nous place toujours dans le doute par conséquent le fait de penser ne nous rendrais que plus malheureux et serai un frein à l’atteinte de cette paix de l’âme.

 Mais on peut contrer ces différents arguments car même si ne pas penser nous procure un certain bien être cela ne nous permet pas d’accéder réellement au bonheur. Ce serait un bonheuréphémère teinté d’«amertume ». Et donc le fait que l’illusion nous rendrait plus heureux et justement une illusion.
 

Dans ce cas la pensée serait-elle la condition essentielle pour parvenir au bonheur ? Et donc que la vérité serait l’apogée pour l’être humain et qu’elle serait préférable à l’illusion ?

Il y a deux principaux arguments qui contrent le fait que l’illusion peut être préférable à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il penser pour être heureux
  • Faut-il s'abstenir de penser pour être heureux
  • faut-il s'abstenir de penser pour etre heureux ?
  • Faut-il s'abstenir de penser pour être heureux ?
  • Faut il s'abstenir de penser pour étre heureux
  • Faut-il s’abstenir de penser pour être heureux ?
  • Faut-il s'abstenir de penser pour être heureux ?
  • Faut il s'abstenir de penser pour etre heureux?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !