"Et la poésie, morbleu !" - résumé

335 mots 2 pages
La poésie est menacée de perdre tout son sens, et pour cause : l’influence du système binaire. Cette assertion peut être illustrée par le débouchage d’une bouteille de vin. Le plaisir de son ouverture est amoindri par l’éviction des informations sur le produit au profit de codes numériques.
Aujourd’hui, l’orthographe est menacée de mort et donc à travers celle-ci, la poésie.
Pour commencer, au mépris de toute logique, l’orthographe est simplifiée et l’amour des mots et leur saveur sont annihilés.
Néanmoins, il faut se rendre à l’évidence : le changement de certaines règles tel que l’accord des participes est profitable.
Pour finir, la crainte est que l’uniformisation du langage entraine son appauvrissement. Celle-ci, poussée à l’extrême, réduirait la langue à de simples grognements.
En conclusion, un nouveau système d’écriture serait certes un progrès mais ne serait que le prélude à la disparition de toute poésie dans l’écriture et dans les autres formes d’art.

La poésie est menacée de perdre tout son sens, et pour cause : l’influence du système binaire. Cette assertion peut être illustrée par le débouchage d’une bouteille de vin. Le plaisir de son ouverture est amoindri par l’éviction des informations sur le produit au profit de codes numériques.
Aujourd’hui, l’orthographe est menacée de mort et donc à travers celle-ci, la poésie.
• Pour commencer, au mépris de toute logique, l’orthographe est simplifiée et l’amour des mots et leur saveur sont annihilés.
• Néanmoins, il faut se rendre à l’évidence : le changement de certaines règles tel que l’accord des participes est profitable.
• Pour finir, la crainte est que l’uniformisation du langage entraine son appauvrissement. Celle-ci, poussée à l’extrême, réduirait la langue à de simples grognements.
En conclusion, un nouveau système d’écriture serait certes un progrès mais ne serait que le prélude à la disparition de toute poésie dans l’écriture et dans les autres formes

en relation

  • misanthrope
    5396 mots | 22 pages
  • Anthologie
    4104 mots | 17 pages
  • Une vie de maupassant
    2709 mots | 11 pages
  • Analyse stylistique du texte classique
    3888 mots | 16 pages
  • Mouvement littéraire
    9790 mots | 40 pages
  • confessions d'une femme
    4367 mots | 18 pages
  • confession d' une femme
    11539 mots | 47 pages
  • Etudiant
    29238 mots | 117 pages
  • Cyrano
    10464 mots | 42 pages
  • Le texte de theatre
    31367 mots | 126 pages