Etat nation et démocratie sont-ils inséparables?

Pages: 10 (2254 mots) Publié le: 3 mai 2010
L’Etat-nation et la démocratie sont-ils inséparables en Europe du début du XXème siècle à nos jours ?
Selon Ulrich Beck, l’Etat-Nation serait aujourd’hui devenue une « notion zombie ». Ilaffirme donc par cette formule la fin de l’Etat-Nation tel que nous le connaissons. L’Etat-Nation apparaît comme la juxtaposition d’une notion identitaire (l’appartenance à un peuple, à un groupe) et unenotion juridique, c’est-à-dire une forme de souveraineté, des institutions, un Etat. Le constat d’Ulrich Beck peut donc apparaître effrayant. En effet, Etat-Nation et démocratie se sont développés et propagés ensemble. Dans la pensée nationaliste et démocratique moderne, l’Etat-Nation apparaît comme le lieu privilégié de la participation démocratique. Le développement de la nation moderne est commesubordonné à l’émergence de l’individualisme libéral qui pose chaque individu comme un membre de la nation, comme un citoyen disposant de droits dans un espace politique. Défendre l’idée de la fin de l’Etat-Nation pourrait donc selon cette vision des choses supposer un ébranlement de la démocratie. Il paraît alors intéressant de se demander si l’Etat-Nation et la démocratie sont inséparables enEurope, espace privilégié du développement parallèle de ces deux notions, du début du XXème siècle à nos jours, c’est-à-dire à l’époque où ces deux notions apparaissent tour à tour comme fragilisées. Peut-on alors penser l’Etat-Nation sans la démocratie et peut-on penser la démocratie en dehors du cadre de l’Etat Nation ? Si les démocraties européennes ont su se développer dans le cadre del’Etat-Nation, l’Europe a aussi connu durant le XXème siècle des Etats-Nations sans démocratie. A l’inverse, on réfléchit de plus en plus aujourd’hui à un Etat-Nation qui serait dépassé, et donc à un exercice de la démocratie qui se ferait en-dehors de ce cadre.
Depuis plusieurs siècles, le cadre de l’Etat-nation a permis aux démocratiques européennes de se développer en rendant concrètes les valeurs dulibéralisme politique telles que le respect de l’autonomie individuelle, des choix personnels, l’égalité, l’impartialité de l’Etat, les droits et libertés individuels, des élections libres, un pluralisme, un climat de tolérance ... Ces valeurs sont aujourd’hui largement acceptées et la démocratie comme l’Etat nation, qui paraissent alors inséparables, sont devenus des modèles imités à l’échelleinternationale. L’Etat-nation a permis d’instituer mais aussi de pérenniser la démocratie, en donnant naissance à une réelle « communauté des citoyens » (selon une expression de Dominique Schnapper). L’ensemble des individus vivant sur le territoire de cet Etat-nation et appartenant au groupe national bénéficie des mêmes droits. Il y a donc une adéquation parfaite entre un peuple et l’Etat. Laconsolidation de l’Etat-nation a même fait de l’idée de souveraineté une notion clef des régimes démocratiques. L’Etat contrôle la violence légitime sur un territoire donné et devient libre d’y régner comme le gouvernement l’entend, et à travers lui, comme le peuple l’entend. Le mythe de la souveraineté populaire renvoie à l’idée d’un peuple unifié, qui prend des décisions de façon collective, par exempleau moyen du vote démocratique. Cela renvoie à l’idée d’une communauté de destin qui soit capable de mener à bien son avenir d’une façon autonome. De ce point de vue, il semble donc difficile de penser séparément les notions de démocratie et d’Etat-nation. De plus, la démocratie a constitué au long du XXème siècle un véritable multiplicateur de force pour les nations européennes, dontl’extraordinaire énergie se manifeste par exemple dans l’intensité et la durée de la première guerre mondiale. En sens inverse, avec le même effet, la définition nationale donne un contenu concret à l’idée démocratique de la souveraineté du peuple et de la volonté générale.
De plus, un processus de démocratisation semble très difficile, voire impossible à réaliser en-dehors du cadre de l’Etat-Nation en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etat, nation, etat-nation, nationalisme.
  • Etat Nation
  • Etat nation
  • Etat et nation
  • Nation et etat
  • Etat nation
  • Etat-Nation
  • Etat et nation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !