Etat sans souveraineté

1182 mots 5 pages
Dissertation : « Existe-t-il un Etat sans souveraineté ? »

Il existe différentes représentations de l'État. Au Moyen Age, Louis XIV dit « L'État, c’est moi ». Plus tard et après bien des évolutions, Carré de Malberg (XIVème) reprend la question de l'État et de sa souveraineté : « le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément ».
L'État peut donc se définir de plusieurs façons différentes, mais dans tous les cas il s’agit d’une personne morale de droit public, qui représente une collectivité, un peuple ou une nation, et sur lequel elle exerce le pouvoir suprême. Ce pouvoir suprême implique une souveraineté et, en général, la légitimité de sa souveraineté passe par des écrits, le plus souvent par une Constitution. La souveraineté se traduit alors comme le droit exclusif d’exercer une autorité sur un peuple : elle peut prendre différentes formes. A l’heure d’une mondialisation sans précédent dans l’histoire, avec par exemple la création de souverainetés supranationales comme l’Union Européenne, la souveraineté de l'État est aujourd’hui remise en cause. Serait-il possible de dissocier l'État et la souveraineté, ou encore l'existence d'un État est-elle possible sans souveraineté ? L’Etat possesseur du pouvoir suprême sera traité dans une première partie, pour voir ensuite les différentes contestations de cette souveraineté.

I) L'État exerce le pouvoir suprême

A) L’Etat est la représentation de la nation

L'Etat est une organisation de la société politique et il exerce sa souveraineté politique, son autorité par l’intermédiaire des Pouvoirs publics. La Nation, quant à elle représente une entité, dans laquelle les individus ont une volonté de vivre ensemble et marchent dans le même objectif. Aujourd’hui, certains Etats sont devenus Etat-nations, c’est-à-dire que les individus ont développé un sentiment d’appartenance national, et se sentent liés. Il y

en relation

  • Etat et souveraineté
    1142 mots | 5 pages
  • Etat et souveraineté
    941 mots | 4 pages
  • Souveraineté et etat
    1876 mots | 8 pages
  • Etat et souveraineté
    2033 mots | 9 pages
  • Etat et souveraineté
    1379 mots | 6 pages
  • Etat et souveraineté
    854 mots | 4 pages
  • Etat et souveraineté
    578 mots | 3 pages
  • Souveraineté et état fédéral
    2357 mots | 10 pages
  • Introduction souveraineté de l etat
    528 mots | 3 pages
  • Carré malberg souveraineté etat
    1481 mots | 6 pages