Ethnographie " le culture rapide"

Pages: 12 (2873 mots) Publié le: 25 mars 2012
Nicolas ROUSSIN
Aurélien Desmarescaux

Mr Yaiche
Pour le voyageur qui visite Paris en allant du Sud vers le Nord, la sortie du métro Pyrénées peut désorienter . L’élégance et la propreté des immeubles Haussmanniens des grands boulevards, contraste avec l’enchevêtrement de petits immeubles aux volets plus ou moins délabrés qui délimitent une multitude de petites rues et ruelles en face de labouche de métro. Sur les trottoirs à proximité, un grand nombre de boutiques se côtoient. Bars, supérettes, restaurants et traiteurs multiethnique se succèdent les long des rues, donnant au quartier de Belleville le caractère hétéroclite et original qui le caractérise et en fait un quartier chaleureux fait de petites boutiques, et de ruelle sinueuse.

Il devient très vite indispensable dedemander son chemin car les rues, bien que remplies d’enseignes plus ou moins semblables, sont difficilement différenciables. Fort heureusement, les parvis des bars grouillent d’habitués du lieu et il ne faut en général que très peu de temps avant que l’un des autochtones ne vous indique la place Fréhel à grand renforts de geste désordonnés, avant d’aspirer une longue bouffée sur sa cigarette.Souvent d’ailleurs, ceux-ci devinent que le bar «  Culture Rapide » est le but de notre visite dans leur quartier. La rue qui descend vers la place Fréhel en serpentant légèrement est éclairée de milles couleurs par le nombre impressionnant de petites guinguettes qui projettent leurs lumière sur les trottoirs. Au bout, la place Fréhel n’a rien d’extraordinaire , elle abrite pour seule décoration unepetite fontaine en pierre qui semble ne pas avoir été irriguée depuis des années, et un fouillis de chaises et tables en plastique beige et bordeaux . C’est cependant le grand immeuble qui la jouxte et domine l’ensemble du quartier qui donne à ce lieu toute sa singularité. Sa façade est en effet couverte d’une grande peinture représentant un détective gigantesque en pleine enquête. De l’autre cotéde la place, l’enseigne du culture rapide trône fièrement et revendique «  Cabaret populaire : Culture rapide ». Enfin, juste en dessous, les petites fenêtres en verre flouté laissent deviner l’intérieur du bar et, sur le trottoir, quelques client sirotent leurs bière, laissant parfois échapper de vifs éclats de rire.

En poussant la petite porte de bois peinte de bleu et vert qui sert d’entréeau «  Culture Rapide » et où figure l’inscription « Entrée des artistes », on comprend pourquoi il s’est implanté précisément dans le quartier de Belleville. On y retrouve en effet le même désordre harmonieux qui régnait dans la rue et semble avoir imprégné le bar de son essence. Bibelots, affiches, posters, mosaïques, peintures couvrent les murs et, dans le coin gauche de la petite salleencombrée, un table ronde et solitaire attire inévitablement le nouvel arrivant.
A cette heure ci de la soirée, beaucoup sont encore en plein dîner et l’ambiance générale contraste avec la frivolité dont à fait preuve le décorateur : la plupart des tables sont vides et seule la musique sortant de gros hauts parleurs noir stratégiquement suspendu dans tout les angles de la pièce est la preuve ducaractère festif du lieu. Même le comptoir, pourtant couvert de néons lui offrant une luminosité hors du commun, n’est animé que par les gestes frénétiques d’un individu à la barbe noir et drue qui s’évertue à faire briller les dizaines de verres qui seront alloués à la soirée. La table du coin gauche offre cependant une vue imprenable sur l’ensemble de la petite salle et l’observation s’impose enattendant un début d’animation.
Les murs aux peintures multicolores sont mis en valeur par les lumières de néons rouge et bleu vif qui imprègnent le lieu d’une étrange clarté donnant un coté surréaliste aux personnes et aux objet présents dans la salle, comme si la lumière dansait autour d’eux. Un jazz percutant et mélodieux coule des enceintes et emplit la pièce, semble t-il pour s’allier avec les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ethnographie
  • Ethnographie
  • Ethnographie
  • Ethnographie
  • Rapide
  • De l'autorité en ethnographie
  • Ethnographie de la coupole
  • De l'autorité en ethnographie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !