Etre un sujet signifie-t-il pour l’homme être maître de soi ?

Pages: 7 (1573 mots) Publié le: 11 mars 2010
De nombreux philosophes se sont penchés sur l’étude de la maîtrise de soi, elle est complexe et divisée. En effet, elle nous permet de nous poser la question si oui ou non le fait que l’homme soit un sujet, donc est conscience de lui, peut suffire pour qu’il se maîtrise ? Ou plus simplement, être un sujet signifie-t-il pour l’homme être maître de soi ? Nous nous demanderons donc, dans un premiertemps, si l’homme en tant que sujet peut avoir une totale maîtrise de ses choix ? Ensuite, nous nous demanderons, si il peut, au contraire, se révéler qu’il y ait une partie de nous qui échappe à cette maîtrise de soi ? Pour finir, nous mettrons en confrontation les deux thèses, en nous demandant quel rôle joue vraiment la conscience et l’inconscient ?

Un sujet est un être humain avec descontraintes physiques et morales. Il s’oppose à l’objet. Etre un sujet veut dire être en relation avec la réalité extérieure, et avoir une vision subjective de ses états d’âme ou de ses sentiments. Il vient du latin « subjectum » (ce qui est jeté sous) et se rapproche du sens de la substance. Nous pouvons donc en conclure que substance (ou âme) et sujet sont sensiblement liés.
Etre sujetimplique une conscience de soi, une conscience que l’on a d’exister et d’être un individu à part entière avec un corps, une âme et des choix. Il s’agit une notion importante, puisqu’elle est la condition suffisante à la liberté.
En effet, il faut être conscient de soi pour ne pas agir par pulsions, et donc être libre. La liberté c’est être responsable de son existence, de ses actes et de se quel’on fait de soi. D’après Jean- Paul Sartre « l’homme est condamné à être libre » ce qui veut dire qu’il ne la pas choisi, et qu’il ne peut se débarrasser de sa liberté.
La philosophie de Sartre : l’existentialisme, est un courant de pensée optimiste, puisqu’il croit en l’homme et lui donne une liberté très grande. Mais aussi très exigeant, car il affirme que l’homme est responsable de tout ce qu’ilfait.

La maîtrise de soi consiste en une totale autonomie de ses choix. Sartre croit en celle-ci, il pense que tous nos choix, nos désirs et émotions sont contrôlés et voulus par nous.
L’homme ne choisit pas de naître, ni sa situation, mais il choisit son comportement par rapport à cette situation. L’homme choisit tous ses actes, ses désirs, ses sentiments et émotions et il estresponsable d’eux.
Sartre expose des sentiments qui pourrait faire douter de la responsabilité et de la maîtrise de l’homme : comme la passion, les croyances... En effet, il critique le fait pour l’homme de se déresponsabiliser de ses actes. Si dans certaines situations, nous sommes tentés, pris par le temps ou influencé par l’extérieur, de nous dire que ça n’est pas de notre faute. Il s’agit pourlui d’une sorte de mensonge à nous même. Pour Sartre l’homme est responsable de sa passion, il a choisi de s’y abandonner sachant se qu’il l’attendait. Au même titre que la passion, il dénonce l’attitude des croyants. En effet ces derniers, par leur recherche de réconfort et leur besoin de croire en quelque chose, font preuve de mauvaise foi. Un paradoxe, qui révèle un manque d’honnêteté enversvers soi même. La transcendance est visée. Pour lui, il n’existe rien au delà, qui nous dépasse, car toutes nos actions et décisions dépendent entièrement de nous.
Il n’y a aucune fatalité, rien n’est déterminé, nous sommes défini par nos choix et par ce que l’on fait.
Sa vision adopte donc, une totale maîtrise se soi par l’homme, responsable et aux commandes de ses décisions.Un autre mouvement de pensée s’oppose à cette vision et il est représenté par Pierre Bourdieu, Baruch Spinoza et Sigmund Freud.
Pierre Bourdieu remet en question la vision de la liberté de Sartre, en la présentant comme une illusion. D’après lui, l’homme n’est pas libre de ses choix. En effet, il existe un déterminisme sociologique et psychologique. Donc, selon le milieu auquel...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Être un sujet signifie-t-il pour l'homme être maître de soi?
  • Être un sujet signifie-t-il pour l'homme qu'il est être maître de soi?
  • être un sujet signifie-t-il être maître de soi ?
  • Être sujet est ce être maître de soi même 
  • Être conscient de soi est-ce etre maître de soi
  • être conscient de soi est-ce être maitre de soi
  • Etre conscient de soi est ce etre maitre de soi
  • Etre conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !