Etude bag stg mercatique

568 mots 3 pages
THEME NATIONAL : LA PRISE EN COMPTE DU COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR
Sujet d'étude : Comment les fabricants de parfums répondent-ils aux attentes des consommateurs ?
Conclusion rédigée de l’étude

Le marché du parfum est le deuxième marché le plus dynamique après celui du make up. En 6 ans, il a augmenté de 17% et a atteint 1 milliard d’euros en France. Il n'a pas été freiné par la crise économique. Il est en phase de maturation et représente un budget annuel relativement faible : environ 200 euros par an et par personne (contre près de 600 euros pour les vêtements par exemple). Mais le marché du parfum répond-il réellement aux attentes des consommateurs et quelles sont les réactions des fabricants face à ces attentes ?
I – Les attentes des consommateurs
Le marché du parfum touche aussi bien les hommes ( 80% d'entre eux sont consommateurs), que les femmes ( 90% d'entre elles sont consommatrices), et tous les âges, d'environ 15 ans à plus de 65 ans. Mais, le consommateur a différentes réactions face aux parfums, il ne veut plus de superflu. Il revient aux vraies valeurs et se cantonne aux grands classiques (top seller). Grâce à un niveau de vie qui s’améliore, les consommateurs cherchent une qualité élevée et veulent tous avoir le "luxe". Les parfums renvoient en général à des souvenirs et permettent de renforcer ou d’affirmer la personnalité de celui ou celle qui les porte. Ces derniers respectent les différentes tendances. Pour les femmes, ce sont souvent des parfums à senteur florale boisée ou épicée (pour les femmes romantiques et charismatiques), et orientale (pour les femmes sensuelles). Quant aux hommes, ils préfèrent souvent les senteurs végétales, pleines de fraicheur (pour les hommes dynamiques et sportifs), des senteurs boisées ( pour les hommes élégants et séducteurs), des senteurs acidulées ( pour les hommes aimant la nature et le soleil), et enfin les senteurs orientales (pour attirer le regard). Les parfums de niche répondent également très

en relation

  • gestion des operations import export
    170920 mots | 684 pages