Etude cas bmce gestion de risque

2691 mots 11 pages
Analyse des écarts par rapport à Bâle II : Cas BMCE BANK

Dans le cadre des exigences bâloises en matière de gestion des risques, les banques marocaines ont vu naître de nouveaux besoins pour mettre en place un nouveau système de gestion du risque de crédit suivant l’approche standard imposée par Bank Al Maghrib. Au sein de la BMCE BANK, la gestion du risque de crédit lié aux entreprises se trouve handicapée par un certain nombre de gaps qui freinent l’application des exigences bâloises dans les meilleures conditions. Ces gaps touchent principalement :
- La segmentation
- La notation
- Le système d’information
- La gestion des garanties
- Le périmètre de consolidation

1- Gaps concernant la segmentation :

Comme mentionné dans la partie concernant la segmentation suivant l’approche standard, on distingue entre quatre catégories de clientèle :
- Les Souverains
- Les Banques
- Les Entreprises ou corporates
- Banques de détail

La réalisation d’une telle segmentation nécessite d’avoir des renseignements qualitatifs et quantitatifs tel que le chiffre d’affaire consolidé pour les groupes d’intérêt économique ou uniquement le chiffre d’affaire individuel.
L’enjeu d’implémentation de la réglementation bâloise nécessite un assainissement des entrepôts de données de la clientèle pour permettre la distinction entre différents segments ainsi que la mise en place d’une centrale de bilan pour l’ensemble de la clientèle.

La contrainte qui se pose à ce niveau est que le chiffre d’affaire individuel et consolidé est généralement non disponible, ce qui empêche de faire la distinction entre les entreprises, PME/PMI et les professionnels.
Pour le cas marocain, La segmentation retenue est la même que celle apportée par les apports de Bâle. Toutefois la banque centrale a défini quelques précisions concernant les catégories « entreprise », « PME » et « clientèle de détail », comme suit : * La catégorie « clientèle de détail » ou

en relation

  • Gestion du risque de crédit
    35469 mots | 142 pages
  • Rapport BMCE Enregistr Automatiquement 2
    4666 mots | 19 pages
  • Marché des changes au maroc
    19546 mots | 79 pages
  • Les risque des baques
    15753 mots | 64 pages
  • La mesure de la rentabilité du marché de la promotion immobilière
    16492 mots | 66 pages
  • La gestion de la relation client : cas de bmce bank
    13059 mots | 53 pages
  • REALISATION D’UNE ETUDE SUR LA CONCURRENTIABILITE DU SECTEUR BANCAIRE
    29050 mots | 117 pages
  • Enquet de satisfaction au profil de la banque populaire
    29506 mots | 119 pages
  • M Moires CN 2008
    2405 mots | 10 pages
  • la gestion des risques du crédit immobilier
    17314 mots | 70 pages