Etude comparative mime marceau/ luciano pavarotti

262 mots 2 pages
Etude comparative :

Nous sommes en présence de deux photographies en noir et blanc, l’une représentant Luciano Pavarotti. L’autre représentant Le Mime Marcel Marceau à Lima au Pérou en Mai 2004. Ainsi, nous avons deux photographies dont le contexte historique est récent. D’après les premiers éléments établis, l’Emotion est le facteur clef.
La première photographie mettant en scène Pavarotti utilise un cadrage en paysage amplifiant par des lignes fortes sa gestuelle. La seconde représentant le Mime Marceau utilise quant à elle un cadrage portrait donnant une sensation de proximité avec le sujet.
Ces cadrages aident ainsi à décrypter les personnages grâce au contexte environnant et ainsi à comprendre l’attitude adoptée lors du cliché.
Le contexte de la première photographie présentant des instruments musicaux dévoile la profession du personnage : Chanteur. En tenu d’apparat, Luciano Pavarotti tend les bras, une de ses mains est surmontée de son écharpe. L’artiste est dans une attitude de partage et remerciements ce qui permet de situer le moment, un final.
Quant à Marcel Marceau les identifications photographiques nous apprennent son activité de Mime. Malgré sa tenue burlesque identifiable, le mime a le corps raide. Il est voûté, le visage tendu et les mains crispées dénotant d’une certaine souffrance. Cette scène n’est probablement pas un final de part sa connotation mélancolique.
Le cadrage photographique est un point essentiel dans la transmission des sentiments. Ainsi le spectateur ressent par empathie les émotions que dégage la photographie, pourtant fixe. Deux activités artistiques opposées nous sont présentées, pourtant les émotions sont perceptibles et bien que contradictoires elles se rejoignent dans leur

en relation