Etude de cas café

7884 mots 32 pages
Introduction :

L'économie se mondialise chaque jour un peu plus. Pour les entreprises, cette évolution ouvre des opportunités séduisantes : marchés étendus, occasions d'économies d'échelle, accès à une main d’œuvre disponible et meilleur marché. Mais les contraintes aussi sont significatives : la concurrence se renforce du fait d'acteurs plus nombreux et moins prévisibles, les risques sont accrus tant dans leur diversité que dans leur impact et par conséquent de nouvelles compétences doivent être développées.

De ce fait, Une stratégie d’expansion internationale constitue sans nul doute une réponse essentielle aux nouvelles conditions de la compétition économique.
Le présent rapport met en avant le fait que l'internationalisation consiste en une large gamme d'activités qui contribuent au développement de la compétitivité des entreprises.
Pour mieux comprendre ce phénomène, nous allons traiter, dans un premier chapitre les fondements de base de l’internationalisation à savoir les facteurs incitant l’entreprise à s’internationaliser, les phases et les différentes modalités d’internationalisation qui sont liées à chacune de ces phases. Dans le deuxième chapitre nous allons examiner les différentes stratégies possibles pour tirer les fruits de la mondialisation.

Chapitre I : Généralités sur l’internationalisation

Section 1 : les atouts de l’internationalisation
La décision d’internationalisation n’est pas une tâche aisée pour l’entreprise. Avant toute chose, le décideur doit explorer l'environnement où il souhaite s'implanter afin de tirer le plus de profits possibles sans trop de risques.
L’internationalisation est le fruit de prise de décisions s’appuyant sur des incitations ou encore des déclencheurs internes et externes, auxquels les dirigeants sont, il est vrai, plus ou moins sensibles amorçant ou infléchissant un processus d’internationalisation qui se traduit généralement par une progression, allant d’une prudente internationalisation

en relation

  • Etude de cas café
    2130 mots | 9 pages
  • Etude de cas : le café
    1403 mots | 6 pages
  • Etude de cas, café lobodis
    5067 mots | 21 pages
  • Correction etude de cas sur le café malongo
    1269 mots | 6 pages
  • Marketing : couleur café (étude de cas)
    2161 mots | 9 pages
  • Marketing etude de cas café albert
    1938 mots | 8 pages
  • Marketing : couleur café (étude de cas)
    2414 mots | 10 pages
  • Etude caféière en Haiti. Cas de café REBO.
    2908 mots | 12 pages
  • Cas de marketing Les Cafés Albert
    4683 mots | 19 pages
  • Cas marketing café
    419 mots | 2 pages