Etude de cas Export

Pages: 10 (2286 mots) Publié le: 3 janvier 2015





Table des matières

Introduction 1
I) Quels sont les inconvénients de la réponse A ? 2
II) Quels sont les inconvénients de la réponse B ? 2
III) Etablir une matrice de sélection des marchés 4
La Russie 5
Le Brésil 5
Le Canada 5
Tableau comparatif de la Coface 7
IV) Etablir un cahier des charges prospectif 8
Documents de livraison : 8
Conditionnement et identification desmarchandises : 9
Livraison 10
Cas de refus de marchandise : 10
Information : 10
Gestion des palettes : 10
Facturation des marchandises : 11
Litiges : 11
Paiement des prestations de transport : 11
V) Bibliographie 12

Introduction


La société Rois de Bretagne fabrique des accessoires de cuisine et participe à un salon des arts de la table à Paris. Pendant ce salon, elle a troiscontacts avec des clients potentiels désirant importer ses produits et les commercialiser dans leurs pays respectifs.

Il s’agit d’une entreprise russe (pays A), d’une entreprise brésilienne (pays B) et d’une entreprise canadienne (pays C).

Quelle sera la réponse de l’entreprise Rois de Bretagne ?

Réponse A : oui au trois importateurs, avec démarrage d’une activité internationale au moindrecoût (pas de prospection active).

Réponse B : l’entreprise bretonne prend du recul afin d’assurer de manière effective sur le caractère prioritaire de ces trois marchés en termes de développement de son activité.

Pour répondre à cette étude de cas, nous verrons quels sont les inconvénients de la réponse A, puis ceux de la réponse B. De plus, nous établirons la matrice de sélection des marchés.Pour enfin finir par le cahier des charges.

I) Quels sont les inconvénients de la réponse A ?

La réponse A semble très risquée, car il n’y a aucune connaissance des trois marchés. La société Rois de Bretagne peut alors s’attendre à avoir des difficultés de transports car elle n’a pas ou peu d’informations sur les infrastructures de transports. Elle pourra se retrouver surun marché saturécar elle n’a pas de connaissance sur l’évolution de lademande ainsi que sur les concurrents présents sur place ; il faut également qu’elle se renseigne sur les coutumes et les modes de vie locaux. De plus, elle ne sait pas si le marché est sécurisé en termes d’investissements.
De la même façon, commencer une activité vers l’étranger en choisissant trois pays vers lesquels exporter risque deperturber … les besoins de l’entreprise. En effet, celle-ci n’est pas habituée ni préparée pour gérer momentanément trois contrats à l’international.




II) Quels sont les inconvénients de la réponse B ?

La réponse B semble déjà plus réfléchie cependant elle peut avoir des inconvénients, comme celui de se faire devancer par un concurrent plus rapide quipossède déjà une connaissance du oudes marchés. De plus, le fait de préférer attendrepeut paraître impoli et même être vu comme un manque de confiance en soi et envers les autres.
De plus, comme dans beaucoup de secteurs, le marché des arts de la table attire de plus en plus de nouveaux concurrents. Sur les salons, les contacts doivent échanger et proposer des contrats relativement vite car les clients connaissent déjà lesproduits, de ce fait, si par la suite les négociations sont longues ou compliquées, ils peuvent abandonner le projet et s’intéresser à un autre fournisseur.







→ Pour conclure sur ces deux questions, le mieux pour la société Rois de Bretagne aurait été que celle-ci possède des connaissances globales d’au moins un des trois marchés proposés pour éviter qu’un concurrent ne l’a devance tout enne prenant pas, voire peu de risques.
C’est pour cela qu’il est important, à titre préventif, d’être en veille informationnelle continuelle. Il est recommandé, même pour des entreprises ne souhaitant pas exporter, de s’informer sur ce qu’il se passe sur les marchés étrangers. De ce fait, lorsque celle-ci est confrontée à de telles opportunités, elle peut réagir efficacement face à la demande....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cas reynolds : analyse export
  • Diagnostic export cas renault
  • cas seafood export bts ci
  • Etude De Cas
  • Etude de cas
  • Etude de cas
  • Etude de cas
  • Etude de cas

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !