Etude de cas sur la marque maymouna

719 mots 3 pages
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Etude de cas : May Mouna
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

* -------------------------------------------------

Question 1

Depuis des générations, la cuisine est un des piliers de la culture marocaine. Au Maroc, le repas est un moment fort de partage qui permet aux membres d’une famille de resserrer ses liens affectifs. La famille est en effet très importante dans la société marocaine. Il Incombe alors à la femme de transmettre cet amour par sa cuisine. L’importance de la préparation des plats et du choix des ingrédients est donc primordiale.

Avant l’apparition de la GMS au Maroc, la farine était achetée uniquement en vrac sur les marchés. Sa qualité est évaluée par les consommateurs grâce à différents sens par le goût, la couleur, l’odeur mais aussi le touché. Elément de base de la cuisine marocaine, notamment pour la confection du pain et des pâtisseries, la farine devient alors un produit véhiculant des significations culturelles fortes. A tel point que le pain est un des éléments influent sur la perception du statut social de la ménagère.

* -------------------------------------------------
Question 2

La mission de MayMouna est d’être le leader incontesté du marché de la farine et semoule de blé (tendre ou dur) au Maroc pour les particuliers dans un premier temps ; puis pour les industriels (notamment sur le circuit boulangerie). Pour cela, la marque mise sur plusieurs atouts que l’on peut décrypter via le mix marketing de la marque.

Au niveau de sa politique produit, la marque mise sur une gamme large que l’on peut reconnaître facilement grâce aux codes couleurs (utilisés dans le but d’éviter le problème d’analphabétisme au Maroc). MayMouna mise tout d’abord sur la qualité de son produit et sur sa constance. Ainsi, elle permet au consommateur d’avoir une

en relation

  • Rapport de stage
    13534 mots | 55 pages
  • le comportement du consommateur marocain (cas de carrefour market)
    9344 mots | 38 pages