Etude de marche du bio

Pages: 9 (2246 mots) Publié le: 28 novembre 2012
ETUDE DE MARCHÉ DU

BIO





Le marché du bio en constante évolution, n’est pas prêt de s’essouffler. En effet, avec une croissance moyenne annuelle de 10 % de 1999 à 2005 pour le marché alimentaire bio et un chiffre d’affaires s’estimant à 2,6 milliards d’euros en 2008, celui-ci à encore de beau jour devant lui avec de nouveaux consommateurs qui se trouvent être de plus en plus nombreuxchaque année. Le marché des cosmétiques biologique n’est pas en reste, il enregistre en 2008 un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros et une progression de 20 % par rapport à l’année précédente. Ainsi, nous allons étudier les acteurs principaux de ce marché, c’est à dire la demande et les offreurs tentant de répondre au mieux aux besoins d’une demande de plus en plus exigeante.

I -Analyse de la demande

A. Aspects Quantitatifs


- Population totale : Population d’Orléans et de l’agglomération orléanaise (232 099 habitants)
Orléans |Fleury les Aubrais |St Jean de la Ruelle |St Jean de braye |St Pryvé st Mesmin |Olivet |Saran |La Chapelle St Mesmin |Checy | |116 490 |21 418 |16 414 |18 692 |5 365 |21 032 |15 543 |9 282 |7 863 | |

- Demandepotentielle : Ensemble des prospects susceptibles d’être clients de l’entreprise.
⇨ Sexe : Femmes (51 %) ; hommes (49 %).
⇨ Age : 30 à 39 ans et 40 à 49 ans
- Catégorie socioprofessionnelle : Employés (23 %) ; cadres (16 %) ; étudiants (12,89 %) ; retraités (21 %) ; autres (27,11 %).


- Non consommateurs absolus : personnes quine consomment pas actuellement de produits bio et qui n’en consommeront jamais pour diverses raisons. Tout d’abord, le prix qui représente un frein réel pour 57,5 % des sondés n’achetant pas de produits bio. Le non intérêt et la perplexité à l’égard de ce type de produits viennent en second avec respectivement 21,9 % et 15,1 %.
- Non consommateurs relatifs : enfants et adolescents(26 % de la population orléanaise et agglomération), personnes qui n’achètent pas de bio à cause de certains freins ou inhibitions qui pourraient à l’avenir disparaitre.
- Demande effective : 55 704 habitants (Orléans et agglomération), soit environ 24 % de la population totale.
- Demande de l’entreprise : 1,4 % du marché (780 personnes).
- Demande de laconcurrence : présence de 130 concurrents détenant 98,6 % de parts de marché (54 924 clients).










B. Aspects qualitatifs

• Déterminants du comportement :


1) Facteurs psychologiques


Besoins : La consommation de produits alimentaire biologique répond en priorité au besoin physiologique de se nourrir. Aussi, le besoin d’appartenance peut se manifesterpar le fait de désirer appartenir à un groupe de personnes spécifiques consommant des produits bio. Le besoin d’estime peut être présent avec une envie du consommateur d’être considéré et respecté par les autres du fait de l’achat de produits biologiques qui peut correspondre à un gage de qualité, et de part ses prix souvent élevés, à un signe d’élévation sociale.


Motivations, attentes: En achetant un produit bio, le consommateur peut satisfaire son plaisir personnel, ce qui constitue une motivation hédoniste. Cependant, il peut également en acheter afin de faire plaisir à autrui comme un père de famille qui achète des aliments biologique à sa famille ou des cosmétiques bio pour sa femme ; ainsi cela constitue une motivation oblative. Globalement, le consommateur accordeénormément d’importance à la qualité des produits qui se révèle être fatidique dans l’acte d’achat. Ensuite, vient la préoccupation de sa santé personnelle, suivie du goût, et de la démarche de développement durable.

Freins : Le frein majeur pour un produit bio est sans conteste le prix qui demeure trop souvent élevé et est supérieur d’environ 15 à 20 % aux produits non biologique....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etude de marche sur le bio
  • Etude marche bio
  • Etude de marché bio
  • Étude de marché bio
  • Etude marche bio
  • Etude du marché du bio
  • Etude de marché: la pizza bio
  • Etude marché bio

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !