Etude de texte l'existentialisme est un humanisme sartre

2270 mots 10 pages
TL1

Philosophie
Étude de texte n°2

|

Ce texte de Sartre est tout d'abord extrait d'un de ses discours, l'existentialisme est un humanisme, dans lequel celui ci vulgarise et explique les thèses de son ouvrage L'Être et le néant. C'est avec ces deux œuvres que leur auteur devient l'homme qui a rendu la philosophie populaire. Plus particulièrement, dans cet extrait Sartre s'attarde sur le destin , le malheur des hommes non satisfaits par leur vie, et qui rejettent la faute sur Dieu. Or, l'existence de Dieu n'est pas vérifiée, et si comme le dit Sartre «l'homme n'est rien d'autre que son projet», peut-on en conclure que Dieu n'existe pas ?Cela étant, Sartre démontre ensuite qu'un homme qui choisit d'être n'a pas de rêves. Car un homme ayant des rêves a des attentes, des espoirs mais reste passif devant son destin qui est censé le guider jusqu'à son but. Or, un être passif ne peut pas avoir de fin heureuse car c'est lui même qui décide de son projet.
On peut alors, à la suite de ce raisonnement, se demander quelle place prend la liberté dans la vie d'un homme.

***

D'emblée, Sartre affirme que «l'homme n'est rien d'autre que son projet». En effet, pour Sartre, un homme «n'est pas», mais il le devient et ne reste pas tel qu'il est car il est lui même projet de sa vie. Sartre est souvent représenté par une de ses phrases : «l'homme n'est pas ce qu'il est». Celle ci signifie que l'homme n'est pas ce qu'il croit être, car même s'il se qualifie par des caractéristiques précises, telles que la paresse, la timidité ou tout autre qualité ou défaut, il peut à tout moment choisir de changer. Le projet signifie ici un mouvement, un jet vers l'avant, au devant des choses. Qui pour l'homme est un un mouvement au devant de lui même vers le monde, l'altérité. L'auteur utilise ensuite d'employer le mot «exister», qui pour lui signifie se projeter hors de soi. L'homme est au sens strict, le seul à exister car il a un rapport à l'extériorité du monde.

en relation

  • Jean-paul sartre
    436 mots | 2 pages
  • Deux écrivains européens: étude comparée
    3784 mots | 16 pages
  • Jean-paul sartre
    445 mots | 2 pages
  • Jean paul sartre
    264 mots | 2 pages
  • J.p sartre
    281 mots | 2 pages
  • Jean paul sartre
    294 mots | 2 pages
  • Philo
    4461 mots | 18 pages
  • Jean paul de sartre
    8200 mots | 33 pages
  • Huis clos
    1436 mots | 6 pages
  • Fiche de lecture l existentialisme est il un humanisme
    2497 mots | 10 pages