Etude de textes

733 mots 3 pages
| |

La loi est très diverse. Elle peut être positive, c’est-à-dire être écrite et concernant tout un peuple ; elle peut être naturelle, c’est-à-dire précédant toute loi écrite, comme elle peut être morale ou divine.Obéir à ces différentes lois semble être nécessaire pour être juste. Mais est-ce la seule condition à la justice ? Ne doit-on pas penser que d’autres conditions existent? Etre juste, est-ce forcément obéir à la loi ou peut-on le définir autrement ? Doit-on penser qu’on est juste toujours relativement à une loi ? Peut-on être juste absolument ou doit-on faire le choix de la loi à laquelle on va obéir et donc vis-à-vis de laquelle on sera juste ? Normalement, on a tendance à penser que ce sont les lois de l'Etat qui nous rendent justes, car en leur obéissant, nous renonçons à nos intérêts égoïstes qui menacent les droits d'autrui. Cependant, il y a des lois injustes qui nous rendraient injustes si nous y adhérions. C'est pourquoi je me penche à croire que la justice peut reposer sur autre chose que seulement les lois, du moins positives. H.KH., le Caire | | | * obéir : Verbe transitif indirect (latin oboedire, de audire, écouter). * Se soumettre à la volonté de quelqu'un, à un règlement, exécuter un ordre : Obéir à ses parents, à la loi. * Céder à une incitation, un sentiment, etc. : Obéir à ses instincts. * Répondre au mouvement commandé, fonctionner correctement : Les freins n'obéissent plus. Mes jambes refusent d'obéir. * Être soumis à une force, une action, une règle par une nécessité naturelle : Les corps obéissent à la pesanteur. * loi : 1. (Juridique) Prescription promulguée par l'autorité souveraine d'un pays et dont la transgression est poursuivie ; synonyme de loi positive ; par analogie, lois divines : décrets supposés émaner de la volonté divine et gouvernant tant la nature que les actions humaines. 2. Par ext., règle suivie avec une certaine régularité dans une société, et dont la transgression est considérée comme une

en relation

  • Etude de textes de freud sur l'hystérie
    2018 mots | 9 pages
  • Conclusion a l' etude de groupement de textes
    731 mots | 3 pages
  • La vie quotidienne sur le front durant la pgm: étude de textes
    2216 mots | 9 pages
  • Les pirates – textes narratifs et non narratifs ; étude des différentes formes de discours
    1936 mots | 8 pages
  • Etude de 3 textes sur l'alimentation ( étude ifsi ) : "l'alimentation assistée dans les unités de soins longue durée", "manger, la faim de vie" et " comment optimiser le dépistage de la dénutrition des personnes âgées ?"
    1266 mots | 6 pages
  • Francais
    1153 mots | 5 pages
  • Etudiant
    1247 mots | 5 pages
  • Etudiant
    3862 mots | 16 pages
  • Caca
    1227 mots | 5 pages
  • Theatre et argumentation
    335 mots | 2 pages