Etude "Invisibles" tableau XVI, Nasser Djemaï

683 mots 3 pages
« Invisibles » de Nasser Djemaï

Quel est votre passage préféré ?
« DRISS. El-Hadj et Louise ensemble, c’était la belle histoire. On voyait tous les deux, on dirait deux petits enfants. Ils s’amusent toujours tous les deux. Moi je savais pas on pouvait aimer comme ça. C’est pas possible le bonheur comme ça, c’est pas pour nous. Personne il savait, c’était secret. Parce que lui, il était marié au bled, il avait deux enfants déjà. Un garçon et une fille. « La famille, c’est important, on rigole pas avec ça. » Un jour, j’ai dit ça à El-Hadj. J’ai dit : « Tu peux pas laisser ta femme, ton fils, ta fille, dans la misère là-bas. Tu peux pas rester comme ça toute la vie. Un père c’est important pour les enfants. Tu te maries devant Dieu et tu vas avec une autre femme, c’est pas possible. » Mais lui, c’était Louise et rien d’autre. J’ai dit « Tu veux quoi ? Tu veux te marier avec elle ? Mais, vous allez vous faire insulter toute la vie, tu vas faire le malheur à toi et à elle. » A l’époque c’était comme ça. Un jour, on dirait Dieu il a envoyé une lettre. Son petit garçon à El-Hadj, il est tombé très malade, il allait mourir. Dieu il décide, tu discutes pas. Il a fait venir sa femme, les deux enfants et il a sauvé son fils. Après l’histoire Louise et El-Hadj, c’était fini. Elle est partie, sans nouvelles, rien. Et la lumière dans les yeux de El-Hadj a disparu. Deux ans, trois ans, quand son fils il a bien guéri, sa femme elle voulait pas rester ici, elle est rentrée avec ses enfants au pays. Lui il continue, il envoie l’argent… Le reste je sais pas, je sais pas si El-Hadj il savait si Louise était enceinte, je sais pas. »
Tableau XVI, p 45.

Pourquoi est-ce votre passage préféré ?
J’ai choisis ce passage car je trouve qu’il fait avancer l’histoire, provoque différentes émotions et permet un jeu d’acteur très riche.

en relation

  • Antigone
    356 mots | 2 pages
  • Art Dreyfus Sevane
    417 mots | 2 pages
  • Histoire des arts; otto dix; les joueurs de skat
    737 mots | 3 pages
  • Giono ecriture d invention
    1159 mots | 5 pages
  • Trolol
    1903 mots | 8 pages
  • Léopolds 1er son histoire
    416 mots | 2 pages
  • Book
    38575 mots | 155 pages
  • fiche de lecture le message a.chedid
    734 mots | 3 pages
  • Commentaire d'arrêt
    2759 mots | 12 pages
  • Scene dart drame
    849 mots | 4 pages
  • Atelier métier
    482 mots | 2 pages
  • conez
    3374 mots | 14 pages
  • Redaction de français
    916 mots | 4 pages
  • La bête humaine, page 85 à 87
    1305 mots | 6 pages
  • Meurtseult
    629 mots | 3 pages