Etude littéraire

Pages: 20 (4754 mots) Publié le: 5 juin 2013
DOSSIER

D’ « AFRICANISMES »

Le présent dossier élaboré par les membres de la Commission Nationale de Réforme de l’enseignement du Français (section d’enseignement moyen) est un relevé alphabétique de certaines fautes de langue dont les copies d’élèves présentent des emplois constants, identiques d’une année scolaire à l’autre, identique d’une région à l’autre et que, par commodité, on appellerades « africanismes ». Ce relevé est uniquement constitué de « fautes » trouvées dans la dizaine de milliers de copies qui ont été dépouillées. Il faut noter que bon nombre de ces formes se retrouvent dans d’autres fichiers élaborés par divers enseignements ou organismes de recherches qui ont choisi d’autres références : presse, littérature, documents oraux, etc. Les membres de la CNREF tiennent àpréciser dans quel esprit a été constitué ce dossier. Tout d‘abord ce relevé n’a aucune prétention scientifique : il n’est pas complet, les faits mentionnés n’ont fait l’objet d‘aucun classement, ni typologique, ni thématique. Nous n’avons pas abordé la recherche des causes : nous n’avons pas non plus tenté de formuler une description linguistique ou grammaticale des faits en question. Notrepoint de vue a été d’abord pédagogique, et même utilitaire. Nous avons en effet surtout voulu attirer l’attention de nos collègues, et notamment des débutants, sur l’ampleur et la gravité d’un phénomène original. C’est pourquoi notre point de vue a été délibérément normatif, encore que nous soyons conscients du caractère relatif de notre norme. Nous avons affaire à des normes très ancrées dans lalangue qui possède désormais sa propre dynamique, et qui évolue de plus en plus indépendamment du « français de France ». Par ailleurs, nous sommes convaincus que certaines de ces formes sont difficilement remplaçables, notamment dans le cas où elles correspondent à des réalités spécifiques locales. La tentation est donc grande, pour chaque professeur, confronté aux «africanismes » dans les copiesd’élèves de se constituer, sa norme personnelle. Pour prévenir ce risque, et parce qu’un professeur ne peut pas, à lui seul, décider des règles, nous avons choisi comme référence le « bon usage » du français en France. En attendant que, pour certains « africanismes », soient prises des mesures de normalisation (comparables aux récents décrets sur l’enrichissement de la langue française) qui en ferontdes termes et des tournures d’usage correct, nous ne pouvons considérer ces formes autrement que comme des fautes de langue qu’il est nécessaire de sanctionner et de corriger. Nous souhaitons que ce dossier soit accepté par nos collègues, non comme une contrainte, mais comme un instrument e travail susceptible d’être constamment enrichi et affiné. C’est pourquoi nous leur demandons de nous faire patde leurs observations, de leurs suggestions et de leurs critiques.

1

A A

A souvent confondu avec « en (nasalisation ?) Ex : « en ce moment » pour « à ce moment » Ex : « Abaisse le prix » pour « baisse »

A

Abaisser

Absenter Acharné

Ex : « il a absenté » au lieu de «Il s’est absenté » Ex : « Il est acharné à la lecture » « Il s’acharne au cinéma » pour : « il aime beaucoup lire », etc. … 1)« Achète avec moi », dit la marchande. Pour « fais des achats chez moi »… 2) « combien l’as- tu acheté ? « A mille francs » Pour : « mille francs » Ex : « je m’accompagne avec mes amis » Pour : je marche en compagnie de … Cf. Se rencontrer avec. Autre sens : fréquenter - Ex : « pendant les vacances Ma mère m’interdit de m’accompagner avec X … » Ex : « j’ai admis au baccalauréat » Pour : « j’airéussi… » Ex : « Il est aisé » Pour : « Il est à l’aise », « il est heureux ». Ici, ne signifie pas « être riche » Employé pour un futur non immédiat : « Plus tard, je vais devenir infirmière ». Commentaire : cette forme se substitue au futur très fréquemment, dans le langage parlé et dans le langage écrit courant. Voir plus-que-parfait. Ex : « les alphabètes sont de plus en plus nombreuses »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Étude littéraire
  • Étude littéraire du "voyage"
  • Étude d'oeuvre littéraire
  • Illusions perdues
  • Etude littéraire du chant xi
  • Etude d'un mouvement littéraire et culturel
  • Étude littéraire de "La Folle" de G. Maupassant
  • Etude littéraire: pensée sauvage de claude lévi-strauss

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !