Etude par chapitre de un piège sans fin

264 mots 2 pages
L'image de l'Afrique noire émerge dans la conscience à partir du 1750 grâce aux témoignages de nombreux écrivains philosophes et voyageurs . Néanmoins, la connaissance du monde noir reste rudimentaire, superficielle, fictive voire fragmentaire et cela pour deux raisons. D’une part peu d'explorateurs ont pénétré l'intérieur du continent; d’autre part l'africain lui même reste absent parce que le privilège de prendre la parole lui était refusé. Pour les uns, c'est un continent maudit un repère de démons de sorciers et d'animaux féroces. Pour les autres, l’Afrique est un lieu paradisiaque. Mais de nombreux intellectuels africains vont contribuer à modifier cette perception fallacieuse et négative que l'occident avait du continent africain. Parmi ces derniers, nous avons Olympe BHÊLY-QHENUM, qui par sa première publication, l’ouvrage Un piège sans fin, critique les deux mondes en présence, et nous donne un aperçu de ce que représente réellement la vie.
Ahouna est un fils de riche terrien sans histoire qui a toujours cru que la vie était un long fleuve tranquille jusqu'' au jour la fatalité va s''abattre sur lui. Par suicide, Il perd son père des suites d''une brouille avec l''administrateur colonial qui aurait voulu l''assujettir à de basse besogne indigne d''un homme de son rang. Lui-même deviendra un meurtrier, un fugitif puis un forçat à cause d''un crime qu''il commettra à par perte de sang froid. Par le sang qui ne cesse de couler, ce roman est un déferlement de mutilations corporelles, de suicide, de crime, de brimade, de privation que notre thème cherchera à socialiser et

en relation

  • un piège sans fin
    1741 mots | 7 pages
  • Un piege sans fin
    1262 mots | 6 pages
  • Le retour en guinée
    883 mots | 4 pages
  • Au vent
    2121 mots | 9 pages
  • L'assomoir
    1276 mots | 6 pages
  • De la tragédie antique à la tragédie moderne
    8821 mots | 36 pages
  • Nobody owen
    966 mots | 4 pages
  • Chap 22 Effluents
    3755 mots | 16 pages
  • Europe
    14013 mots | 57 pages
  • Littéraire
    1650 mots | 7 pages