Etude d'oeuvre: le semeur au soleil couchant (van gogh)

1251 mots 6 pages
Vincent Van Gogh est ne en 1853, en Hollande. ,
Il restera jusque sa mort un isole et un incompris, il ne vendra qu'une seule toile de son vivant. Son frère Théo le soutiendra moralement et matériellement tout au long de sa courte vie.
Il mettra fin à ses jours en 1890 à Arles dans le " champ de blé aux corbeaux" qu'il avait peint quelques jours auparavant.
Au début de son œuvre, Van Gogh n'utilisera pas de couleurs éclatantes mais il fera déjà une étude sur la luminosité et jouera beaucoup sur la notion de clair obscur. Sa palette s'enrichira plus tard de couleurs vives au contact de l'art des estampes japonaises puis à Paris, influencé par les impressionnistes dont Gauguin et Bernard.
" Le semeur au soleil couchant " est une huile sur toile de 80,5 sur 64 cm que Van Gogh réalisa en juin 1888 e Arles ou il s'installa quelques mois auparavant, attiré par la luminosité des paysages. Il travaillera sur le motif, en plein air, au rythme du temps et de la lumière du jour, avec l'influence qu'elle peut avoir sur la couleur. Elle représente la période tardive de l'artiste, tout comme d'autres paysages pleins de lumière méditerranéenne. il s'agit d'une des cinq interprétations qu'il fera du Semeur de Jean
François Millet, auteur de la plus célèbre icône de la paysannerie
Française, qu'il vénèrera toute sa vie. En 1880, il en fera une copie avant de réaliser ses propres variations sur le sujet. il lui rendra hommage en réalisant une vingtaine d'œuvres inspirées de sa peinture. La ligne d'horizon est placée très haut, le ciel occupe environ un cinquième de la toile seulement. Cela donne beaucoup de profondeur au paysage. Les dimensions de la maison et des arbres au loin augmentent l'idée d'éloignement.
Le semeur et les corbeaux se trouvent au niveau de la ligne de force horizontale supérieure de l'œuvre, sur deux points d'intérêt naturels.
Il y a une symétrie entre les éléments de droite et les éléments de gauche, la maison et les feuillages au

en relation

  • Debut
    226113 mots | 905 pages