Etude

Pages: 6 (1452 mots) Publié le: 1 février 2011
SOMMAIRE

I ° Diagnostic
Externe
Interne

II ° La méthode de Porter
Les concurrents
Les nouveaux entrants
La cible
Les produits de substitution
Les fournisseurs

III ° Les préconisations

I ° Le diagnostic.

Externe

| Opportunités | Menaces |
Marché global | - Marché de la lingerie pour homme peu exploité -Émancipation de la femme depuis 1945 - Secteur dynamique et croissance du marché 2,5milliards ( évolution de 2% EN 2001 ) - Innovation constante de la part des créateurs | - Marché de la lingerie féminine arrive à maturité - Importation en augmentation de 5,6 % en 2009 ( articles fabriqués à l'étranger ) |
Concurrence | - Les consommatrices sont attirées par les produits de qualité - Ellesdélaissent les produits provenant des pays de l'Est car elles estiment ses produits bas de gamme et de mauvaise qualité | - Le marché est de plus en plus concurrentiel les marques sont confronté a de nouveaux arrivant ( Les MDD, fabricants étrangers ) - Marché dominé par des groupes internationaux - Délocalisation vers les pays de l'Est - Rachats successifs de grands groupes Américains ( SaraLee, VF Corp ) |
Consommateur | - La femme considère la lingerie non pas comme un produit banal, mais comme un produit unique : une seconde peau - Elles aiment les modèles haut de gamme pour leur confort - Les françaises consacrent 18,5 % de leurs budget habillement pour la lingerie soit en moyenne 100euros par an - Le panier moyen est passé de 95,89 à 97,57 euros soit une évolution de1,72% - Les jeunes femmes dépensent le plus en lingerie 152euros par an - Les femmes achètent la lingerie selon leur coup de cœur, et dépense sans compter | - Le comportement d'achat des femmes est difficile à cerner : plus en plus exigeantes et de moins en moins prévisibles - Les femmes sont infidèles aux marques |

Aspects quantitatifs

Distributeurs :

| Évolution 88-94| Évolution 94-95 | Évolution 95-00 | Évolution totale 88-00 |
Hypermarchés et supermarchés | 15,52% | 6,72% | -7,41% | 14,16% |
Indépendants | -25,26% | -6,10% | -25,00% | -47,39% |
VPC | 22,10% | -9,50% | -13,33% | -11,60% |
Grands magasins | -18,49% | | -17,52% | -32,77% |
Magasinspopulaires | -34,33% | -9,10% | -50,00% | -70,15% |
Chaines spécialisées | 77,94% | 2,48% | 109,68% | 282,35% |
Autres | -16,40% | 35,30% | 15,94% | 31,15% |

Consommation :

-Les 15/24 ans dépensent dans la lingerie environs 152,5euros pars an ( Achètent le plus dans la lingerie )
-les 35/44 ans dépensent dans la lingerie 94,7eurospar an ( Néglige la lingerie a cause de leur vie de famille, leur travail )
-et les 45 / 54 ans dépensent dans la lingerie 107,4euros par an ( achètent plus dans le haut de gamme)

Aspects qualitatifs

De nos jours les fabricants rénove avec le romantisme, ils apportent beaucoup plus de dentelles et de couleurs plus tendres.
Certaines marques misent sur des produits dits '' intelligents ''basé sur le confort des clients
Exemple : Princesse Tam-Tam propose des produits '' sensitive '', avec une micro fibre réputée pour ses qualités anti – transpirante

Interne

Le diagnostic interne selon la méthode du '' marketing mix '' :

Marketing Mix | Forces | Faiblesses |
Entreprise | - CA de 39,64 millions en 2000 et 50 millions en 2002 soit uneévolution de 20% - 50 % de la production est faite en France - Bénéficie d'un service de recherche et d'étude - Positionner sur le créneau de la séduction | - 50 % de la production est effectué à l'étranger |
Produit | - Chaque produit est unique - Processus de fabrication artisanale - Première marque à oser la couleur dans les dessous, et à lancer les parures coordonnés - Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etude
  • Etude
  • etude de
  • etude
  • Etude
  • Etude
  • etudeee
  • Etude

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !