Etudiant

546 mots 3 pages
Les dépenses des pouvoirs publics pour la protection de l’environnement.
Selon le rapport de la commission des comptes et de l’économie de l’environnement sur l’année 2008, le volume des dépenses liées aux activités de protection de l’environnement a représenté 44 milliards d’euros en 2008, progressant de + 4,1 % par rapport à 2007. Elle représente 2,25% du produit intérieur brut. Elle a progressé de 5,2% en moyenne par an depuis 2000. En 2008, ce sont les dépenses de fonctionnement (+4,4%) qui entraînent la dépense, tandis que la croissance des investissements est moins importante (+3,4%). Ces dépenses ont été prises en charge à 37 % par les entreprises, à 36 % par les administrations publiques et à 27 % par les ménages les dépenses principales :La protection de l’environnement se résume largement à la gestion des déchets et des eaux usées (62 % des dépenses).À noter, la forte hausse de la dépense de nettoyage des rues : + 7,5 % par an depuis 2000. l’achat, soutenu par les pouvoirs publics, de voitures moins polluantes ou de chaudières plus performantes a entraîné une hausse de 23 % des dépenses pour la qualité de l’air. De même, la lutte contre le bruit, au travers des travaux de résorption de points noirs le long des axes de transport et d’installation de doubles vitrages par les particuliers, progresse de 13 %. la protection de la biodiversité et des paysages apparaît comme une préoccupation montante des pouvoirs publics, notamment des collectivités territoriales qui ont doublé leurs efforts en huit ans. Cependant, le 1,7 milliard d’euros dépensés ne représente encore que 3,7 % de la dépense de protection de l’environnement.
En France, la dépense de protection de l'environnement atteint 43,8 milliards d’euros en 2008, en hausse de 4,1% par rapport à 2007. Les dépenses de gestion des eaux usées et des déchets représentent les deux tiers de la dépense totale. L’ensemble constitué par les dépenses de protection de l’environnement, de gestion des

en relation

  • Etudiants
    6064 mots | 25 pages
  • Etudiant
    2966 mots | 12 pages
  • étudiants
    3193 mots | 13 pages
  • Etudiant
    4238 mots | 17 pages
  • Etudiant
    7348 mots | 30 pages
  • Etudiant
    3534 mots | 15 pages
  • etudiante
    5013 mots | 21 pages
  • Etudiant
    2803 mots | 12 pages
  • Etudiant
    4317 mots | 18 pages
  • Etudiant
    1590 mots | 7 pages